lundi, 06 mai 2019 09:42

Nous, les femmes, avons tout à perdre de RFFA : NON c’est NON

Par Lisa Mazzone, vice-présidente des Verts suisses, candidate au Conseil des Etats et au Conseil national

1,4 milliard de pertes par an pour les cantons et les communes, c’est le résultat de RFFA. La recette est la même que la Réforme fiscale des entreprises III (RIE III) pourtant largement rejetée en votation populaire : on remplace les privilèges des sociétés étrangères par de nouvelles astuces fiscales et on baisse massivement le taux d’imposition sur les bénéfices, ce qui se traduit par des cadeaux aux entreprises les plus rentables et à leurs actionnaires! Conséquence : des coupes douloureuses dans les services publics et un report de la charge sur la classe moyenne, qui devra passer à la caisse.

Les premières touchées seront les femmes, qui assument majoritairement les tâches de soin aux proches, qu’il s’agisse de l’éducation des enfants ou de l’accompagnement des personnes âgées. Diminuer les moyens des collectivités pour financer les places de crèche ou l’aide à domicile, c’est reporter une fois de plus cette nécessaire prise en charge sur les femmes, par leur travail non rémunéré.

Le risque est non seulement d’allonger encore leurs journées de travail, mais aussi de les pousser vers des emplois à temps très partiels qui affectent le niveau de leurs revenus et, à terme, de leur retraite. Cela entrave aussi les carrières féminines. Des études suisses et internationales démontrent le lien entre le développement de places d’accueil publiques pour la petite enfance et les effets positifs sur la possibilité des femmes de mener une activité professionnelle. Un revenu suffisant est évidemment déterminant pour l’indépendance des femmes au sein des couples.

Les femmes sont par ailleurs majoritaires dans les services publics comme la santé, l’éducation, la petite enfance ou l’encadrement social. Le démantèlement des services publics les concerne donc directement en menaçant des emplois dans ces domaines.

Enfin, alors que l’égalité salariale n’est toujours pas réalisée en Suisse, le projet de financement de l’AVS n’empêchera pas l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes, prévue par le Conseil fédéral dans sa prochaine réforme.

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss