Accueil » Genève Ville » Thèmes » Communiqués de la section
mardi, 15 décembre 2015 14:46

L’Alternative fait bloc contre les coupes budgétaires de la droite municipale et annonce le lancement des referendums

C’est un triste spectacle qui s’est joué samedi 12 et lundi 14 décembre 2015 en plénière du Conseil municipal. Une droite décomplexée a enchainé les coupes sur le budget 2016 de la Ville de Genève. L’Alternative dénonce la politique destructrice de cette majorité PDC-MCG-UDC-PLR contre les associations, le service public et la culture en Ville de Genève. La droite élargie a déclaré que ce coup de force annonce un démantèlement massif sur les 5 ans de législature. Cette même droite a fait la démonstration d’une arrogance sans précédents en imposant une unique intervention par groupe pour débattre des 12 amendements présentés au troisième débat. Pour rappel ce troisième débat est obligatoire pour la discussion du budget. La droite a ainsi démontré son mépris pour le débat démocratique. Face à cette attitude et à la mise en route de ce programme de dépeçage des prestations municipales, l’Alternative annonce la poursuite de la mobilisation et le lancement de plusieurs référendums.

Durant ces deux journées, la droite dilatée a amendé le budget 2016 de la Ville de Genève et imposé des coupes sur la culture, l’action sociale de proximité, l’innovation, le développement durable ou encore la réinsertion des chômeurs. En effet, les groupes PDC-PLR-UDC-MCG ont voté plusieurs coupes pour un total de 10 millions CHF, et notamment :

  • réduction de 2% sur toutes les subventions accordées ;
  • réduction de 2.5% sur les mandats extérieurs ;
  • réduction de 10% sur l’ensemble des Fonds généraux culturels (danse, théâtre, musique, chorale, cinéma) ;
  • réduction de 600 000 CHF sur le fonds chômage, destiné à la réinsertion professionnelle ;

Les forces politiques de l’Alternative tiennent à dénoncer cette politique anti-sociale et anti-culturelle. Ces coupes frappent au plus fort dans des services publics et associatifs qui s’engagent tous les jours pour la cohésion et les prestations à la population. Alors que le projet de budget 2016 du Conseil administratif de la Ville de Genève présente un boni de 8 millions ainsi qu’une parfaite maitrise des charges et de la dette, la droite du Conseil municipal a sorti aujourd’hui la tronçonneuse pour effectuer des coupes irresponsables et aléatoires dans le service public municipal. Des coupes qui viennent s’ajouter à celles du Canton, certaines associations étant condamnées à une double peine :

  • 2% dans les subventions en Ville en plus de la coupe linéaire de 5% du Canton.

Ces coupes ne sont pas indolores, ni anodines !

Pour comprendre la portée des décisions prises, donnons plusieurs exemples. Dans la culture, la coupe linéaire de 2% sur les subventions prétérite les prestations délivrées par des associations telles que, l’Association pour la Danse Contemporaine, le théâtre Am Stram Gram, le Festival Cinéma Tous Ecrans, la Maison Rousseau et de la littérature, l’Orchestre de la Suisse Romande, Ciné Transat, la Cave 12 et Post Tenebras Rock. Dans le social, seront notamment touchés le Centre social protestant (CSP), Pro Juventute, Caritas, Insieme, le Mouvement populaire des familles, 360°, la Boite-à-boulot ou La Coulou. Mais aussi les Bains des Pâquis, l’Université albanaise et encore les subventions aux associations actives dans la coopération au développement et dans la solidarité internationale. Dans le domaine de la mobilité, mentionnons Noctambus, Genèv’roule et Pro-vélo.

En terme de prestations, citons les cours de sport pour les enfants (Ecoles de sport), la Fête de la musique, les activités « Sport séniors », la Ville est à vous ou les patinoires de quartier (Charmilles et Bastion notamment). Les forces politiques de l’Alternative se réjouissent de la mobilisation de plusieurs centaines de manifestant-e-s venu-e-s accueillir bruyamment les membres du Conseil municipal de la Ville de Genève qui se rendaient à l’Hôtel-de-Ville pour la séance du budget. Habitant-e-s, bénévoles, partenaires associatifs et culturels, et personnel syndiqué des secteurs affectés par les coupes ont dénoncé les effets dévastateurs pour les services publics et la population.

Les partis de l’Alternative se battront aux côtés des milieux associatifs et habitant-e-s engagé-e-s pour lutter contre ces coupes. La mobilisation va donc se poursuivre par une série de référendums pour soumettre aux citoyen-nne-s ces coupes dans la culture et le social, qui ajoute de l’excédent à un budget excédentaire.


Personnes de contact :

  • Alfonso Gomez, Président des Verts Ville de Genève (076 326 62 18)
  • Sandrine Burger, Cheffe de groupe les Verts (076 376 09 73)

 

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss