Accueil » Genève Ville » Thèmes » Communiqués de la section
mardi, 14 janvier 2020 14:40

Pour que la Ville dise NON à l'homophobie et qu'elle végétalise ses toits

Genève, 14 janvier 2020

Pour que la Ville dise NON à l’homophobie

Et qu’elle végétalise ses toits

Les Vert.e.s déposeront demain soir une motion visant à favoriser la végétalisation des toits du Patrimoine bâti de la Ville de Genève. De plus, le groupe écologiste demandera l’urgence pour sa résolution « plus qu’une simple phobie, l’homophobie est un délit et la Ville de Genève soutient sa pénalisation ».

La motion « favorisons la vie et la nature en ville par un véritable développement de toits végétalisés en Ville de Genève », reprend l’une des mesures du plan de végétalisation présenté par les Vert.e.s l’été dernier. Nous souhaitons que toutes les solutions soient explorées pour permettre de rafraichir les immeubles lors de fortes chaleurs et à la population de la Ville de Genève de mieux respirer.

Porté par Laurence Corpataux, conseillère municipale et candidate à sa réélection, cet objet met en lumière les bienfaits de la végétation qui fait bouclier contre les radiations UV, les intempéries et les variations thermiques extrêmes. Résultat : un toit plus durable, plus étanche et des économies financières à long terme. Les Vert.e.s demandent, à travers cet objet, qu’une politique publique claire soit mise en place afin que, d’une part, la Ville végétalise les toitures de son Patrimoine bâti et, d’autre part, qu’elle incite les privé.e.s à faire de même. Enfin (ou par ailleurs), le parti écologiste considère qu’il est indispensable que les autorités de la Ville prennent langue avec les autorités cantonales pour que ces dernières légifèrent en la matière.

Déposée le 4 décembre 2019 par Omar Azzabi, conseiller municipal et candidat aux élections municipales, la résolution R-252 demande au Conseil administratif, à l’instar du Conseil d’Etat, de prendre position en faveur de la modification du 14 décembre 2018 du Code pénal et du Code pénal militaire (Discrimination et incitation à la haine en raison de l’orientation sexuelle) (FF 2018 7867). En effet, « avec un niveau inquiétant de taux de suicide chez les personnes LGBTIQ+ et de violences à leur l’égard, il est grand temps que la justice suisse fasse des attaques basées sur l’orientation sexuelle un délit passible d’une condamnation pénale tels que peuvent l’être d’autres types d’incitations à la haine » précise Omar Azzabi.

Cette résolution demande aussi que les autorités municipales s’engagent à mettre en œuvre tous les moyens nécessaires en faveur de la prévention et de la lutte contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie. Les Vert.e.s demanderont ce soir son traitement en urgence afin de permettre à la Ville d’entreprendre ces démarches essentielles avant la votation du 9 février 2020.

Contacts :

Laurence Corpataux, Conseillère municipale, candidate au CM : 079 762 93 17- lcorpataux@bluewin.ch

Omar Azzabi, Conseiller municipal, candidat au CM : 076 387 41 86 - omarazzabi25@gmail.com

Delphine Wuest, Cheffe de groupe, candidate au CM, 079 312 96 33 - dthais78@yahoo.fr

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss