Accueil » Genève Ville » Thèmes » Communiqués de la section
mercredi, 04 mars 2020 17:21

Les Vert.e.s saluent le bilan d'Esther Alder

À la tête du Département de la cohésion sociale et de la solidarité, Esther Alder s’est engagée pour améliorer la vie quotidienne des habitant.e.s. Les Vert.e.s – Ville de Genève félicitent leur magistrate pour son bilan de législature et la remercient pour son grand engagement durant ses deux législatures. La section se réjouit que ses deux candidat.e.s au Conseil administratif, Frédérique Perler et Alfonso Gomez, reprennent le flambeau pour réaliser la justice climatique et sociale dans tous les quartiers.

Ci-dessous, un passage en revue non-exhaustif du bilan de la magistrate Verte avec, en écho, les perspectives que dressent nos deux candidat.e.s Vert.e.s au Conseil administratif.

Avec 571 places de crèche supplémentaires ouvertes entre 2015 et 2020 (et plus de 1'000 depuis son entrée en fonction en 2011), Esther Alder montre la voie, au moment où la loi cantonale sur l’accueil préscolaire a enfin été acceptée et fixe des objectifs aux communes. D’ici à 2026, 650 nouvelles places de crèche sont prévues, selon le Département de la cohésion sociale et de la solidarité (DCSS). À cet égard, Frédérique Perler déclare « Je me battrai pour que les budgets nécessaires soient votés afin que chaque enfant ait une place de crèche en Ville de Genève. Les éco-crèches doivent aussi être développées, tandis que nous devons avancer dans la direction d’une municipalisation. »

Des bâtiments scolaires ont été construits (Chandieu, Pavillon Doré), d’autres rénovés (Crêts-de-Champel, Pâquis, prochainement Liotard). Depuis quelques années, huit écoles mettent à disposition des locaux pour les associations mais aussi pour les habitant.e.s et leurs fêtes privées. Esther Alder a aussi inauguré de nouveaux équipements scolaires ouverts sur la Cité (Geisendorf, Carré Vert) comme elle l’a toujours souhaité. Pour Alfonso Gomez : « Il faut maintenant accélérer la cadence en matière de rénovation des bâtiments scolaires, souvent vétustes, pour atteindre au plus vite la neutralité carbone en Ville. L’égalité de genre doit trouver sa place dans tous les préaux, que l’on doit en outre « débitumer » et végétaliser. »

Au niveau du parascolaire, la section municipale apprécie à sa juste valeur l’engagement de leur magistrate pour avoir fait accepter, année après année, les budgets en forte hausse dans ce domaine. En outre, les Vert.e.s félicitent Esther Alder d’avoir obtenu une majorité pour voter un crédit d’études permettant l’adaptation des cuisines de production. Comme le note Frédérique Perler : « Notre priorité en matière de restauration collective à la pause de midi sera de s’orienter vers des repas composés de produits de saison, locaux, biologiques et exempts de perturbateurs endocriniens.»

De nouvelles Maisons de quartier ont vu le jour, à l’Ancien-Manège en Vieille-Ville ainsi qu’à Menut-Plellet dans le secteur Ouches-Concorde. Pour ce faire, des bâtiments ont été requalifiés et réhabilités. Ce fut l’affaire d’âpres négociations menées à bien par la magistrate écologiste. Alfonso Gomez relève que : « L’effort doit être poursuivi, notamment dans les quartiers qui se sont urbanisés ces dernières années, en particulier au Petit-Saconnex.  En outre, les mécanismes d’insertion socioprofessionnelle pour les jeunes doivent être renforcés car il s’agit là d’une de leur principale et légitime préoccupation. »

La participation dans les quartiers a connu un coup d’accélérateur grâce aux Forums sociaux instaurés par Esther Alder, dans le cadre de la Politique sociale de proximité. Pour Frédérique Perler : « En matière de cohésion sociale, les Plans d’action co-rédigés avec les habitant.e.s doivent être concrétisés rapidement. Au niveau de la solidarité, les aides financières comme l’Allocation de rentrée scolaire ou les Prestations complémentaires municipales doivent être renforcées, pour aider nos citoyen.ne.s les plus modestes.»

Pour inaugurer son second mandat, Esther Alder a déployé une Politique de la vieillesse au niveau de la Ville de Genève. La magistrate a en outre rénové tous les Espaces de quartier dans lesquels les aîné.e.s occupent une place prépondérante. À cet égard Alfonso Gomez déclare : « J’ai hâte que nous réalisions l’immeuble intergénérationnel de la rue de Saint-Jean 45. Pour maintenir les aîné.e.s dans leur lieu de vie, il faut adapter les conditions à leurs besoins. Aucun senior de la commune ne doit être menacé de rupture de bail par la Gérance immobilière municipale. Enfin, l’on ne peut pas se contenter d’orienter les personnes âgées dans les centres commerciaux quand il fait trop chaud. C’est à l’échelle de la Ville entière qu’il faut repenser les flux d’air via des bisses urbains et des places végétalisées dans tous les quartiers. »

Des avancées extraordinaires ont eu lieu dans le domaine de l’urgence sociale. Esther Alder a incarné ce dossier qu’elle a su faire avancer mieux que personne. Au-delà de l’extension de la prise en charge des sans-abris, le déménagement du Point d’Eau dans une villa à la rue Vermont ainsi que l’installation de 19 logements relais à la rue du Fort-Barreau ont certes pris du temps à voir le jour mais ce sont de véritables réussites. Pour Frédérique Perler : « Les communes étudient actuellement un avant-projet de loi mis en consultation par le Canton. Ce dernier doit s’engager plus sur le plan financier, pour que les communes soient d’accord de mettre elles aussi la main au porte-monnaie. En attendant, des solutions peuvent être trouvées dans les abris pc, avant que le site de Franck-Thomas ne soient disponibles. »

Issue du milieu associatif, Esther Alder n’a eu de cesse de mettre en valeur la vie associative. En créant une Unité qui lui est dédiée au sein de la Direction de son Département, la magistrate a facilité le quotidien des associations, ce alors même que bon nombre d’autres pans de la vie se complexifient ! Alfonso Gomez relève : « Plus que jamais, le partenariat avec les associations doit se raffermir, car elles sont les sentinelles de la société dont elles peuvent prendre le pouls comme personne d’autre ! » 

Enfin, les deux candidat.e.s Vert.e.s au Conseil administratif auront à cœur de mener à bien la transition écologique en accélérant la rénovation du patrimoine bâti de la Ville pour atteindre la neutralité carbone en 2030. Proche des préoccupations des habitant.e.s, Frédérique Perler et Alfonso Gomez favoriseront aussi un tissu économique local et durable et mettront de la vie dans les quartiers. Sur le plan du bien-être et de la qualité de vie, l’un.e et l’autre préconisent une alimentation saine et une santé accessible ainsi qu’une offre culturelle et sportive riche et diversifiée.

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss