Accueil » Genève Ville » Thèmes

Nouvelles de la Magistrate

Nouvelles de la Magistrate

Les communications d'Esther Alder, notre Conseillère administrative en charge du Département de la cohésion sociale et de la solidarité.

Pour en savoir plus sur Esther Alder, cliquez sur ce lien

Samedi passé dans le préau de l’école Liotard, j’ai inauguré la première «Troc party» qui se tenait simultanément dans quatre autres écoles de la ville (Cropettes. Geisendorf, Cayla et Europe). J’entends ainsi attirer l’attention des enfants sur la valeur des objets et les possibilités d’échanges sans argent. Le recyclage et la solidarité constituent le fondement de cet événement.
Parce qu’il implique une négociation, le troc permet d’entrer en relation avec l’autre. Contrairement à la plupart des trocs où – même bon marché – l’on se contente de vendre les objets, aucun argent n’entre en jeu dans la troc-partiy. Samedi, dans les écoles qui participaient à la Troc Party, de nouveaux liens, de nouvelles amitiés se sont tissées.
Autre exemple de la politique active que je mène dans les quartiers où les espaces publics, les cours d’immeuble etc. sont parfois un peu délaissés : lundi 28 avril, je lançais la saison 2014 du square Monthoux. L’association...
Rendez-vous demain mercredi 16 avril à 20h à la salle du Môle !
Aux Pâquis comme dans d’autres secteurs de la Ville, les besoins des acteurs sur le terrain dépassent clairement les simples mesures techniques. Pour y répondre, il était temps de mettre en place un Contrat de quartier dans ce secteur.
Ce sont en effet les habitantes et les habitants des Pâquis eux-mêmes qui ont fait la demande d’avoir « leur » Contrat de quartier. Du côté du CA, une étude nous a confirmé le bien-fondé de cet outil de démocratie participative. Après le premier Contrat des Grottes en 2008 (pris en charge par le Département de Rémy Pagani) puis celui de Saint-Gervais/Seujet/Voltaire (pris en charge par mon Département), la formidable mobilisation citoyenne des Pâquis permettra la concrétisation de politiques de proximité qui touchent à tous les pans de la vie des habitant-e-s dans le quartier.  C’est Guillaume Barazzone qui pilotera les démarches, mais mon Département reste très concerné...
Avec ses premières votations, l'année 2014 rencontrera sa première échéance politique importante. En effet, dans trois semaines, les Genevoises et les Genevois seront appelé-e-s à se prononcer sur des objets déterminants, notamment sur le plan des valeurs.
Sur le plan fédéral, le choix est de savoir si l’on veut une société plus ouverte ou plus rétrograde: le maintien du remboursement de l’avortement par l’assurance de base est indispensable pour laisser aux femmes la possibilité de prendre une décision éclairée sans contrainte pécuniaire ; le financement et l’aménagement de l’infrastructure ferroviaire (FAIF) est lui un pas vers une fiscalité plus écologique ; enfin, l’initiative de l’UDC sur l’immigration de masse offre le choix de couper ou non la Suisse de son environnement économique et culturel.
En Ville de Genève, il est bon de rappeler que la vente de Naxoo est une opportunité d’entrée financière non négligeable pour des services publics plus prioritaires...
À mon grand soulagement, le budget est passé samedi dernier sans les coupes que la majorité de droite avait improvisées en commission des finances le 13 novembre et qui touchaient des éléments essentiels de la politique sociale de la Ville de Genève. Les Unités d'action communautaire (UAC) poursuivront leur travail de proximité, les lignes 31 (biens, services et marchandises) restent à un niveau viable et la Ville continue de disposer des moyens qui lui permettent d'intégrer l'Agenda 21 dans ses politiques publiques.
Je suis particulièrement reconnaissante envers celles et ceux d'entre vous qui se sont mobilisés aux côtés de nombreux acteurs pour le maintien d'une politique qui privilégie l'équilibre de la société sur la durée. Un grand merci aux conseillères et conseillers municipaux dont l'engagement a été exemplaire. Un repos de fin d'année est bien mérité.
Cependant, la préparation de ce budget ne s'est pas déroulée sans heurts et le climat tendu dans lequel il a été voté...
Ce week-end est un moment charnière pour la vie politique de la Ville de Genève. Le budget 2014 doit être voté alors qu’une courte majorité de droite menace de couper abruptement dans des prestations stabilisatrices pour l’économie et la cohésion sociale.
Il faut le répéter, la Ville de Genève est bien gérée et ses finances sont saines. Le budget connaît même un très léger surplus, alors que nous sommes dans un contexte de croissance de la population et que des investissements importants doivent être planifiés. Certes, même s’il a beaucoup diminué ces dernières années, l’endettement reste élevé, mais il n’a jamais été aussi bon marché ! De 61 millions de francs en 2007, les intérêts de la dette sont passés à 29 millions en 2012. En 2014, ils diminueront encore à 25,5 millions…
Il va de soi que les administrations doivent veiller à la bonne gestion des deniers publics. Sur le fonds, on peut aussi discuter de la pertinence de telle ou telle prestation en prenant en compte tous les...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss