Accueil » Genève Ville » Thèmes » Nouvelles du Conseil municipal
lundi, 18 juin 2018 13:49

Bilan du Groupe au Conseil municipal de mai 2017 à juin 2018

Bilan du Groupe au Conseil municipal

 

Mai 2017 à juin 2018

 

1. Groupe au CM

Le groupe au CM composé seulement de 8 élu-e-s a su trouvé une bonne dynamique. Cependant, son petit nombre implique une charge importante pour tous-tes les élu-e-s et en particulier le chef de groupe Alfonso Gomez. Ce dernier a remis son mandat de président de groupe en mai 2017. XXX a été élu-e comme remplaçant-e. Malgré cette difficulté pragmatique, la motivation et l’engagement de ces membres permet d’obtenir de bons résultats.

Cependant, durant l’année écoulée un grand nombre de changements a eu lieu au sein du groupe. En effet, Joris Vaucher, Sandrine Burger et Simon Gaberell ont tous les trois démissionné-e-s. Delphine Wuest, Marjorie de Chastonay ainsi qu’Antoine Maulini sont entré-e-s au CM pour les remplacer. Puis, suite aux élections cantonales, Marjorie de Chastonay et Jean Rossiaud, élu-e au Grand Conseil ont quitté en mai 2018 le CM. Omar Azzabi et Hanumsha Qerkini ont prêté serment le 16 mai 2018.

Ces multiples changements de personnes ont donné du travail de formation à l’ensemble du groupe qui devrait semblerait-il rester stable jusqu’aux élections municipales de 2020. Nous profitons de ce rapport, pour remercier l’ensemble des élu-e-s au CM et les démissionnaires pour leur excellent travail durant cette année.

2. Motions et propositions diverses

Le groupe des Verts a continué à défendre son programme 2015-2020 en déposant des motions liées à :

  • la défense d’espaces publics de qualité,
  • la gestion des déchets,
  • la cohésion sociale et la solidarité dans les quartiers,
  • l’inclusion, la lutte contre les discriminations et le harcèlement,
  • l’inclusion et la lutte contre les discriminations,
  • la mobilité durable (piétonne et cycliste),
  • la culture,
  • la gouvernance,
  • la défense des médias,
  • l’aménagement urbain responsable.

2.1. Aménagement et environnement

Résumé

Le thème environnemental et l’aménagement sont des domaines dans lesquels, les Verts déposent logiquement beaucoup d’objets au CM. Cette année, nous avons exigé de notre exécutif qu’il réfléchisse à l’utilisation des biens appartenant à la Ville pour qu’elle soit plus efficiente énergétiquement. De même, dans le domaine immobilier, nous demandons que le patrimoine bâti de la Ville soit renouvelable à 100% d’ici 2050. Ces mêmes bâtiments devront par ailleurs être chauffés avec du gaz Vitale verte suite au dépôt d’une de nos motions. Le bruit en ville mais aussi l’aéroport ont fait l’objet de dépôts pour porter notre politique verte de lutte contre les pollutions sonores et atmosphériques. En lien avec l’aéroport, nous avons déposé une motion demandant la compensation CO2 des vols en avion dont les billets sont payés par la Ville. Sur le plan de l’aménagement urbain, nous souhaitons la construction d’un parc à la pointe de la Jonction et le réaménagement de la place Saint-François. Enfin, la nouvelle mouture du règlement des déchets entrée en vigueur au 1er janvier rend la gestion des déchets pour les micro-entreprises et les moyens producteurs plus complexe. Nous avons donc demandé des modifications du texte légal.

Références 

« Utilisons notre matière grise pour limiter l’énergie grise »[1], déposée en mai 2017, cette motion demande au Conseil administratif de mettre en place une directive et des mesures visant à allonger la durée de vie des appareils, des véhicules et du mobilier utilisés par l’administration. Mandater si besoin un bureau d’études spécialisé pour cela, afin de diminuer les budgets de renouvellement de ces appareils et véhicules et d’augmenter d’autant le budget pour l’entretien et les réparations et de favoriser l’achat de véhicules ou appareils d’occasion.

« Objectifs de la stratégie générale pour un patrimoine immobilier de la Ville 100% renouvelable en 2050: rattrapons notre retard »[2] demande aux autorités exécutives de la Ville de Genève de présenter au CM un plan d’action visant à rattraper les retards pris dans les objectifs intermédiaires de la «stratégie générale pour un patrimoine immobilier de la Ville 100% renouvelable en 2050».

«Tournant énergétique et création d’emplois locaux: chauffons nos bâtiments avec du gaz Vitale vert!»[3], déposée en juin 2017, cette motion demande au CA de contracter du gaz «Vitale vert» pour les bâtiments du patrimoine administratif et de contracter ce même gaz Vitale vert avec l’offre «découverte» pour les bâtiments du patrimoine financier.

En octobre 2017, une question écrite portant sur «Pollution par le bruit: que fait la Ville de Genève en matière de voirie?»[4] fut déposée. Elle demande, en substance, quelle est la politique de la Ville en matière de lutte contre le bruit.

En décembre 2017, le groupe des Verts en Ville de Genève a déposé, comme ce fut le cas dans d’autres communes, la résolution «Donnons un cadre au développement de l’aéroport de Genève à l’horizon 2030»[5]. Elle invite entre autres le Conseil administratif à s’adresser au Conseil d’Etat pour qu’il calcule les coûts externes d’une infrastructure aéroportuaire de 25 millions de passagères et passagers annuels (en termes de santé publique, d’adaptation au changement climatique, de manque à gagner pour les commerces de proximité, d’aménagement du territoire, etc.).

«Compensons les émissions de CO2 des vols en avion»[6] est une motion qui demande au CA de compenser les émissions de CO2 de tous les vols en avion dont les billets sont payés par la Ville.

« Crédit d’étude de 500 000 francs destiné à réaliser un parc à la pointe de la Jonction dès le départ des TPG fin 2019»[7] est une PRD déposée en décembre 2017, qui demande d’ouvrir un crédit d’étude pour permettre la réalisation d’un parc à la pointe de la Jonction.

Toujours en décembre 2017, la motion « Rendons la place de Saint-François à la population »[8] fut déposée. Elle demande au CA de faire une proposition au Conseil municipal en vue du réaménagement de la place de St-François, en concertation avec les associations du quartier, pour y développer une place conviviale à destination des habitant-e-s, en lien avec la villa Freundler et la place de jeux.

Les déchets urbains et surtout leur levée fit l’objet de deux dépôts au CM en mars 2018 sous forme de motion[9] et d’un PRD[10]. «Pour des levées de déchets urbains cohérentes, réalistes et réfléchies » demande en somme une modification du règlement municipal sur la gestion des déchets et la suspension de l’application de la nouvelle version du règlement entrée en vigueur au 1er janvier 2018.

2.2. Cohésion sociale et jeunesse

Résumé

Depuis leur création, Les Verts se sont engagé-e-s avec force et conviction pour améliorer la qualité de vie de l’ensemble des habitants et le niveau de vie des moins bien lotis d’entre nous.

Améliorer la place des femmes dans l’espace public est l’un de nos objectifs qui fut traduit par le dépôt d’une motion ayant pour but d’avoir davantage de rues aux noms de personnalités féminines. A travers une interpellation écrite et une question écrite nous avons aussi demandé des éclaircissements sur les mesures prises pour lutter contre le harcèlement au travail en Ville de Genève. En mars 2018, une motion a été déposée pour demander au CA d’analyser la situation des apprentissages dans une optique de genre. Beaucoup d’apprenties stoppant leur apprentissage en cours de route une clarification se révèle nécessaire pour s’assurer que cela n’est pas le cas en Ville de Genève.

Enfin, une résolution visant à empêcher la sous-enchère de la sous-traitance sur les chantiers publics fut déposée en octobre 2017.

Références 

Une interpellation écrite «Comment la Ville de Genève lutte-t-elle contre le harcèlement sexuel au travail?»[11] a été déposée en novembre 2017. Une question écrite intitulée « Mesures de lutte de la Ville de Genève contre le harcèlement sexuel au travail»[12] fut aussi déposée en mars 2018.

Un autre objet visant à défendre l’égalité femme-homme fut déposé en décembre 2017. Intitulé «Attribution de noms de rue: les femmes sont-elles à côté de la plaque? (Pour davantage de rues aux noms de personnalités féminines) »[13] invite le Conseil administratif à proposer en priorité, quand il est consulté par les autorités cantonales, des noms de personnalités féminines comme nom de rue, de place, etc et à proposer dans toutes les consultations (démarches participatives ou auprès du Conseil municipal) touchant à la détermination d’un nom de rue, de place, etc., majoritairement des noms de personnalités féminines.

En octobre 2017, fut déposée une résolution intitulée : «Pour empêcher la sous-enchère de la sous-traitance sur les chantiers publics»[14]. Elle demande au CA de n’accorder des contrats, dans la passation des marchés publics, qu’aux entreprises et à leurs sous-traitants n’ayant pas commis d’infractions à la convention collective de travail nationale de la construction (CCT) ou aux assurances sociales et de n’accorder des contrats, dans la passation des marchés publics, qu’aux entreprises et à leurs sous-traitants s’engageant à ne pas employer plus de 10% de ses effectifs en contrat temporaire sur les chantiers.

La motion « Pour des apprentissages en tous genres, vraiment ouvertes à toutes »[15] demande au Conseil administratif d’établir un rapport avec des données chiffrées à mettre à la disposition du Conseil municipal et de la population (en particulier des jeunes en recherche de formation, et des enseignant-e-s afin de les sensibiliser au problème, de comparer ces résultats avec d’autres villes qui ne rencontrent pas forcément les mêmes problèmes, de permettre aux filles l’accès et la poursuite d’un apprentissage dit plutôt «masculin» par l’instauration de mesures d’accompagnement adéquates pour les apprenties de la Ville de Genève et des entreprises soutenues par le Fonds d’apprentissage; à travers notamment des séminaires de sensibilisation et/ou de la formation continue à destination des directions et des services des ressources humaines des entreprises ainsi que des maîtres et des maîtresses d’apprentissage.

2.3. Sécurité, domaine public, information et communication

Résumé

La « Ville intelligente » ou « Smart city » est une ville où les technologies de l’information et de la communication sont utilisées pour « améliorer » la qualité des services urbains ou encore réduire ses coûts. Améliorer la gestion des déchets électriques et électroniques en favorisant le recyclage est l’une des conséquences de ces villes intelligentes que le CA de la Ville de Genève devra alors développer. Dans la même idée, les antennes, rayonnements et principe de précaution doivent être pris en compte dans le développement de ce type de politique publique.

Références 

La motion «Déchets électriques et électroniques: favorisons le recyclage!»[16] demande au CA de réaliser une campagne d’information spécifique concernant le recyclage des déchets électroniques, de développer un concept de proximité pour la récupération des déchets électroniques, de permettre à la population de confier ses déchets électroniques lors du ramassage des encombrants afin d’éviter que ceux-ci ne soient simplement mis dans les ordures, de favoriser tous projets visant à favoriser l’allongement de la durée de vie des appareils électriques et électroniques, leur réparation et recyclage et la lutte contre l’obsolescence programmée, d’intégrer la question du recyclage des déchets électriques et électroniques dans le concept Smart City annoncé dans les priorités du programme de législature du Conseil administratif 2015-2020.

La motion «Antennes, rayonnements et principe de précaution: protégeons la santé de nos enfants!»[17] fut déposée en septembre 2017. Elle demande au CA :

  • de présenter un état de la situation concernant le développement des antennes sur son territoire et des enjeux à venir;
  • de faire un état des lieux sur les mesures prises dans d’autres villes;
  • de réaliser une étude concernant plus particulièrement l’exposition des écoles, crèches, jardins d’enfants et parcs publics;
  • de proposer un règlement visant à introduire des normes de précaution aux alentours des écoles et des crèches;
  • de communiquer à ce sujet aux familles et parents concernés par la santé de leurs enfants;
  • de prendre toutes les mesures raisonnables pour réduire l’exposition aux champs électromagnétiques, notamment aux radiofréquences émises par les téléphones portables, et tout particulièrement l’exposition des enfants et des jeunes;
  • en partenariat avec le Département de l’instruction publique, de la culture et du sport,
  • étudier la possibilité qu’aucune connexion sans fil ne soit autorisée dans les bâtiments des institutions de la petite enfance et des écoles primaires;
  • de prendre en compte ces questions dans la stratégie Smart City, annoncée dans les priorités du Conseil administratif de la législature 2015-2020.

 

 

[1] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1296-174e/

[2] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1297-174e/

[3] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1304-175e/

[4] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/488-175e/

[5] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/217-175e/

[6] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1303-175e/

[7] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/162-175e/

[8] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1326-175e/

[9] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1347-175e/

[10] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/172-175e/

[11] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/54-175e/

[12] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1349-175e/

[13] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1328-175e/

[14] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/213-175e/

[15] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1341-175e/

[16] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1315-175e/ 

[17] https://www.ville-geneve.ch/conseil-municipal/objets-interventions/detail-objet/objet-cm/1316-175e/

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss