Actualités - Les Verts - Genève - Les Verts - Genève https://www.verts-ge.ch Tue, 31 Mar 2020 22:58:05 +0200 Joomla! - Open Source Content Management fr-fr Pourquoi reprendre si vite les auditions des requérants? https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6008-pourquoi-reprendre-si-vite-les-auditions-des-requerants.html https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6008-pourquoi-reprendre-si-vite-les-auditions-des-requerants.html Pourquoi reprendre si vite les auditions des requérants?

Par Isabelle Pasquier, conseillère nationale. Ce texte est paru dans la Tribune de Genève le 31 mars 2020. 

Le Secrétaire d’Etat aux migrations, Mario Gattiker, a expliqué récemment dans la presse que ses services prévoyaient la suspension des auditions, «le temps d’équiper les salles d’audience de vitres en plexiglas». Une semaine de suspension, alors que les organisations actives dans le domaine de l’asile appellent à un moratoire le temps de la pandémie. Mais quelle est l’urgence de la situation au juste?

Selon le Secrétaire d’Etat, la Suisse doit continuer à traiter les procédures d’asile pour ne pas se retrouver devant «une énorme montagne de demande d’asile inachevées». Pourtant, cet été, la Confédération annonçait qu’elle allait fermer des centres suite à la baisse constante des demandes d’asile enregistrées. Si 50 000 places étaient prévues, seules 14 269 demandes ont été déposées l’an passé.

Alors que la justice a annoncé le ralentissement de l’ensemble des procédures pour cause de pandémie, la position du secrétariat aux migrations est irresponsable. De tels entretiens mobilisent largement: la ou le requérant.e et l’auditeur, un.e juriste, un.e interprète, un.e secrétaire et souvent un.e bénévole accompagnant le requérant. Soit cinq personnes au minimum venant de régions différentes, impliquant des contacts et des trajets importants. A l’opposé du confinement préconisé par le Conseil fédéral.

Outre ces risques, il y a de quoi être inquiet sur le respect des droits des requérant.e.s. Avant la pandémie déjà, l’administration fédérale avait admis avoir de la difficulté à trouver des médecins pour effectuer les examens requis dans les délais impartis par la procédure. A tel point que de nombreux recours ont été accepté par le Tribunal administratif fédéral, considérant une prise en compte insuffisante de l’état de santé de la personne concernée. Alors que les médecins sont mobilisés par la crise et les permanences juridiques bouclées: comment assurer le respect des procédures?

Dernièrement, j’ai été pourtant alertée sur la situation d’un requérant handicapé que la Suisse veut renvoyer en Grèce. Compte tenu de sa vulnérabilité, de la situation de tension qui règne aux frontières orientales de l’Europe, des violences qui ont secoué les îles grecques et du péril qui guette les réfugiés concentrés dans des camps en cas de propagation du virus, je dois vous dire que j’ai eu honte que la Suisse puisse même envisager ce renvoi.

La présente situation est anxiogène pour nous toutes et tous. Nos autorités font appel à notre sens de la responsabilité et de la solidarité avec les plus faibles pour faire face à la crise actuelle. Il en va de même pour ces personnes. Se concentrer sur un confinement dans de bonnes conditions, voilà qui doit être notre priorité à tous. Et pour tous.

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Tribune libre Tue, 31 Mar 2020 09:19:28 +0200
Les boîtes jaunes attendent vos bulletins d’ici mercredi ! https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6007-les-boites-jaunes-attendent-vos-bulletins-d-ici-mercredi.html https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6007-les-boites-jaunes-attendent-vos-bulletins-d-ici-mercredi.html Les boîtes jaunes attendent vos bulletins d’ici mercredi !

Par Lisa Mazzone, conseillère aux Etats

Nos quotidiens sont transformés. De nombreux domaines sont en suspens, d’autres vivent une accélération inquiétante, à l’image des hôpitaux. Dans cette incertitude, il y a un événement dont la date n’a pas bougé. Un événement à ne pas manquer. C’est le second tour des élections municipales.

Après une progression historique dans les Conseils municipaux, nous devons confirmer nos excellents scores dans les exécutifs en ville de Genève, à Chêne-Bougeries, Genthod, Meyrin, Onex, Vernier, Versoix et Vandoeuvres. Dans ces communes et dans bien d’autres, nous devons aussi soutenir des alliances en faveur de conditions sociales et environnementales solidaires et durables, en apportant nos voix à nos partenaires. C’est une occasion unique de mettre en place localement les alternatives pour lesquelles nous nous engageons. En ouvrant la voie à des Vertes et des Verts et en créant de nouvelles majorités.

N’allez pas voir vos parents, coronavirus oblige, mais passez-leur un coup de fil pour leur rappeler d’aller voter! N’allez pas voir voir vos amis, mais envoyez-leur un message pour leur dire que le délai pour glisser son enveloppe électorale dans la boîte jaune est avancé à mercredi ! Et nous ne nous verrons pas ce dimanche, mais faisons en sorte d’avoir une bonne raison de trinquer en cœur devant nos ordinateurs lors de la publication des résultats mardi 7 avril à 18h30. L’effet sera durable et, une fois la pandémie passée, plus nécessaire que jamais pour orienter la reprise.

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Tribune libre Mon, 30 Mar 2020 15:49:06 +0200
Coronavirus: les activités économiques non-essentielles doivent immédiatement cesser https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/6006-coronavirus-les-activites-economiques-non-essentielles-doivent-immediatement-cesser.html https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/6006-coronavirus-les-activites-economiques-non-essentielles-doivent-immediatement-cesser.html Coronavirus: les activités économiques non-essentielles doivent immédiatement cesser

Nous vous invitons à signer l'appel ICI

Le Conseil fédéral doit décréter l’arrêt immédiat de toute l’activité économique non essentielle

L’épidémie de coronavirus continue sa progression exponentielle en Suisse. Les chiffres indiquent que la propagation du virus a augmenté de façon dramatique ces derniers jours. Nous devons prendre des mesures supplémentaires afin d’éviter une catastrophe : le Conseil fédéral doit décréter l’arrêt immédiat de toute activité économique non essentielle sur l’ensemble du territoire, non prioritaire et non urgente, sauf si les travailleur-euses peuvent exercer leur activité à distance (télétravail) ou exercer leur activité seul-e-s.

Depuis quelques semaines, le Conseil fédéral a pris régulièrement des dispositions, bien qu’aujourd’hui insuffisantes, visant à contenir la propagation du virus. La situation actuelle indique que cela ne suffira pas à freiner la pandémie de COVID-19, seul moyen d’éviter la surcharge des hôpitaux. Sans une réduction drastique du nombre de nouveaux cas dans les prochains jours, les personnes malades ne pourront pas toutes bénéficier des soins intensifs dont elles ont besoin, en particulier parce que les contre-réformes du système hospitalier ont fait baisser le nombre de lits d’hôpitaux en soins intensifs. Le personnel soignant, déjà fortement sous pression, devra faire des choix dramatiques en matière d’accès aux soins.

Il est impératif de prendre de toute urgence de nouvelles mesures pour endiguer rapidement de façon significative la propagation du virus. Les autorités fédérales, l’OFSP et le Conseil fédéral, recommandent à la population de limiter ses déplacements au strict minimum, des consignes largement acceptées et respectées. Pourtant, des centaines de milliers de personnes continuent à travailler dans des secteurs d’activités non essentiels, non prioritaires et non urgents, dans l’industrie et la construction notamment. La concentration des salarié·e·s sur les lieux de travail, le fait d’utiliser les transports en commun pour s’y rendre, ainsi que la nécessité pour les salarié·e·s parents de trouver des solutions de garde, dans les structures d’accueil restées ouvertes ou parmi les proches, contribuent à la propagation du virus. De plus, les normes sanitaires préconisées par l’OFSP (distance sociale, masques, désinfectants, etc.) ne sont pas toujours respectées ou ne peuvent concrètement pas toujours l’être.

Dans de telles conditions, afin d’enrayer la propagation de la pandémie et de protéger la santé des travailleurs-euses et de leurs proches, seuls les secteurs économiques essentiels, prioritaires ou urgents doivent poursuivre leur activité, sauf si les travailleur-euses peuvent exercer leur activité à distance (télétravail) ou exercer leur activité seul-e-s.

Le Conseil d’État du canton du Tessin – l’une des régions parmi celles qui compte le plus grand nombre de personnes par habitant testées positives au coronavirus – a décrété, ce 21 mars, la fermeture des activités commerciales et productives privées non essentielles… les mesures prises jusqu’ici n’ayant pas suffi à enrayer la progression du virus. Lors de sa conférence de presse du 27 mars, le Conseil fédéral a annoncé que les cantons pouvaient adopter de telles mesures, sans toutefois les rendre obligatoires au niveau national.  

Afin de freiner fortement et rapidement la propagation du coronavirus en Suisse, nous demandons au Conseil fédéral :
– de décréter l’arrêt immédiat de toute activité économique non essentielle, non prioritaire et non urgente sur l’ensemble du territoire, sauf si les travailleur-euses peuvent exercer leur activité à distance (télétravail) ou exercer leur activité seul-e-s ;
– de renforcer massivement les inspectorats du travail ainsi que les droits syndicaux, afin d’assurer le respect des règles de sécurité notamment sanitaire ;
– de garantir la protection des revenus des travailleurs-euses dont l’activité est interrompue, en dernier ressort par des fonds fédéraux.
– dans l’attente d’une décision du Conseil fédéral portant sur l’ensemble du territoire, nous demandons aux gouvernements cantonaux de mettre en œuvre ces mesures.

Organisations signataires:

Décroissance-Alternatives

Ensemble à Gauche Genève

Ensemble à Gauche Vaud

Jeunesses socialistes suisses

Jeunes Vert-e-s Suisse

Les Vert-e-s genevois-es

Parti socialiste genevois

SIT-Syndicat interprofessionnel de travailleuses et travailleurs, Genève 

solidaritéS               

SSP – région Genève 

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Pétitions Mon, 30 Mar 2020 09:42:16 +0200
COVID-19 et violence domestique. Une campagne d'information d'envergure est-elle prévue pour empêcher les coups de pleuvoir? https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6005-covid-19-et-violence-domestique-une-campagne-d-information-d-envergure-est-elle-prevue-pour-empecher-les-coups-de-pleuvoir.html https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6005-covid-19-et-violence-domestique-une-campagne-d-information-d-envergure-est-elle-prevue-pour-empecher-les-coups-de-pleuvoir.html COVID-19 et violence domestique. Une campagne d'information d'envergure est-elle prévue pour empêcher les coups de pleuvoir?

Après avoir interpelé l’administration cantonale sur la situation dans les centres d’hébergement collectif, les Vert.e.s genevois.e.s se préoccupent de la situation des personnes victimes de violence domestique, très majoritairement des femmes, en pleine pandémie. Le confinement augmente le risque de violence physique et verbale. Le Département des finances a communiqué brièvement à ce sujet vendredi dernier, mais les Vert.e.s demandent des précisions sur les mesures prévues par les autorités. Les questions suivantes ont été posées au Département des finances (DF):

La police cantonale a-t-elle enregistré une augmentation des cas de violence domestique depuis le début du confinement, lundi dernier ? Le DF a-t-il prévu de faire campagne, outre son communiqué de vendredi, pour rappeler aux Genevois.e.s les numéros d’urgence en cas de violence domestique ? Quand cette campagne d’information va-t-elle démarrer, quelle forme prendra-t-elle et sur quels canaux sera-t-elle déployée (réseaux sociaux, radios locales, télévisions locales, journaux, etc.) ? Cette campagne d’information, si elle est prévue, inclura-t-elle également un message spécifique aux auteurs de violence, en termes de sanctions judiciaires consécutives aux gestes de violence ?Inclura-t-elle également un message spécifique aux témoins pour leur rappeler qu’il est de leur devoir d’intervenir, et comment elles et ils doivent intervenir ?  

Le Département nous a répondu qu' à ce jour (25 mars), la police n'a pas enregistré d'augmentation de la violence domestique. Dans la semaine du 16 au 22 mars, elle a enregistré 11 interventions, moins que les deux semaines qui précédaient et dans la moyenne de la même semaine en 2019. La ligne téléphonique violence domestique ainsi que le réseau de prise en charge ne constate pas d'augmentation des sollicitations pour l'instant. Ce constat a lieu aussi dans d'autres cantons. 

Le DF, via le BPEV, a mis sur la page Facebook et le site Internet de ce bureau, une page d'informations rappelant le maintien des prestations et les services disponibles, avec un lien vers les sites des structures pour vérification des horaires et des modalités d'accueil (par téléphone, par mail, etc.).Le BPEV va par ailleurs dès la fin de cette semaine mettre en ligne sur sa page Facebook et son site les diapositives qui défilent quotidiennement depuis des années dans les TPG, montrant différents publics concernés par la violence domestique (témoins, victimes, auteurs, enfants exposés aux violences conjugales) et différentes formes de violences. Ces diapositives seront changées tous les 3 jours environ. Elles cibleront en priorité les témoins, les auteurs de violence, les enfants exposés, et les victimes de différentes formes de violence (viol conjugal, violences physiques ou menaces, contrôle etc.). Ces diapositives rappellent systématiquement la ligne d'écoute cantonale pour les violences domestiques 0840 110 110 qui répond 24h/24, 7 jours /7.

Par ailleurs, dans les différentes interviews données par la directrice du BPEV, et parues, et à paraître, dans la presse, il est rappelé systématiquement le rôle des témoins et le maintien des prestations. D'autres informations plus détaillées seront mises sur un post sur les réseaux sociaux par le BPEV, donnant des indications à l'attention des témoins, (voisins) sur quand et comment intervenir, quel numéro appeler (117) et en cas de doutes et hors urgences, rappelant la possibilité d'appeler la ligne cantonale 0840 110 110. Il n'est pas prévu d'autre campagne d'information à ce stade. Toutefois cette question pourra être revue si la situation devait s'aggraver.

Les Vert.e.s genevois.e.s sont soulagé.e.s de lire que les violences domestiques ne semblent pas prendre l'essor mais rappellent que les cas de violence dénombrés ne sont que la pointe de l'iceberg. Nous suivrons de près l'évolution de la situation et remercions les employé.e.s du BPEV et la police pour ses campagnes et interventions en vue de protéger les personnes victimes de violence.  

]]>
lesverts@antispam.ch (Administrator) Tribune libre Thu, 26 Mar 2020 15:44:32 +0100
COVID-19 et centres d'hébergement collectif à Genève. Quelles mesures sont prises par le canton? https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6002-covid-19-et-centres-d-hebergement-collectif-a-geneve-quelles-mesures-sont-prises-par-le-canton.html https://www.verts-ge.ch/nos-idees/tribune-libre/item/6002-covid-19-et-centres-d-hebergement-collectif-a-geneve-quelles-mesures-sont-prises-par-le-canton.html COVID-19 et centres d'hébergement collectif à Genève. Quelles mesures sont prises par le canton?

En pleine crise du coronavirus, la situation des personnes vivant dans des centres d’hébergement collectif à Genève inquiète les Vert e s genevois e s (foyers pour jeunes, pour personnes en situation de handicap, pour requérant.e.s d’asile, EMS, foyers pour personnes victimes de violence, etc.). La santé des bénéficiaires, des employé.e.s présent.e.s dans ces centres, mais aussi la santé de toutes les personnes amenées à les croiser hors de ces centres doit être préservée. Les Vert.e.s genevois.e.s ont donc posé les questions suivantes au Département concerné au sein de l’administration cantonale. 

Face à l’épidémie, quelles mesures ont été prises par l’Etat dans les centres qu’il gère pour respecter les prescriptions émises par les autorités (distance sociale, confinement, isolement en particulier des personnes à risque, mesures de protection du personnel, mise à disposition de matériel pour l’hygiène des mains, intervention de sociétés de nettoyage, etc.) ? Le Département a-t-il connaissance des mesures mises en place dans les centres gérés par des institutions privées ou parapubliques ?  Sachant que la tendance est à la baisse du nombre d’employé.e.s dans chacun de ces centres, des mesures ont-elles été prises pour alléger le cahier des charges et ainsi limiter le stress consécutif à l’augmentation du nombre de bénéficiaires à encadrer ?  Dans lesquels de ces centres le nombre de bénéficiaires est tel que les prescriptions des autorités ne sont pas applicables ? Quelles solutions ont été mises en place dans ces cas-là, ou quelles solutions sont-elles envisagées et quand seront-elles appliquées ?

Dans sa répponse, le Département indique les informations suivantes. Dans la grande majorité des centres mentionnés, les hébergements se font généralement en chambres individuelles. Plus spécifiquement concernant l’hébergement collectif des migrant.e.s, il est indiqué que l’Hospice général est présent dans tous les centres d’hébergement collectif, 7/7, afin de poursuivre sa campagne de sensibilisation aux règles à observer en ces temps de pandémie et organiser le nettoyage régulier des lieux communs (cuisines, toilettes, etc.). Les infirmières de Point Santé Migrants (HUG) effectuent des tournées régulières dans les centres. Du matériel d’hygiène a été distribué dans tous les lieux dans lesquels des collaborateurs travaillent encore (centres d'hébergement, lieux de permanence, de réception des bénéficiaires, etc.). En conclusion, il est rappelé que l’ensemble du petit et grand État applique scrupuleusement les prescriptions de l’OFSP en matière sanitaire et que l’ensemble des précautions sont prises pour maximiser la sécurité tant des résident.e.s que du personnel. Ainsi, les éventuels cas de contamination identifiés font immédiatement l’objet de mesures sanitaires, notamment en termes confinement, en adéquation avec les recommandations de l’OFSP et du Médecin cantonal.

Les Vert.e.s genevois.e.s restent en contact avec les membres de la société civile qui accompagnent les migrant.e.s et n'hésiteront pas à interpeller à nouveau l'administration cantonale si des situations problématiques leur étaient relayées. Dans l'intervalle, nous remercions et félicitons l'ensemble des employé.e.s du petit et grand Etat pour leur engagement auprès des bénéficiaires dans les centres d'hébergement collectif. 

]]>
lesverts@antispam.ch (Administrator) Tribune libre Thu, 26 Mar 2020 09:09:51 +0100
Covid-19: Le soutien apporté à l'économie doit tenir compte du climat! https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5991-covid-19-le-soutien-apporte-a-l-economie-doit-tenir-compte-du-climat.html https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5991-covid-19-le-soutien-apporte-a-l-economie-doit-tenir-compte-du-climat.html Covid-19: Le soutien apporté à l'économie doit tenir compte du climat!

Nous vous invitons à signer cette pétition lancée par Greenpeace ICI.

Texte de la pétition

Le soutien à long terme apporté aux entreprises du pays par le Conseil fédéral, le Parlement et les autorités des cantons doit permettre de faire émerger une économie compatible avec la protection du climat, plus robuste face aux crises à venir. Nous avons besoin d’un « Green New Deal » pour la Suisse.

En Suisse, la crise du Coronavirus affecte durement la population, mais aussi les entreprises.  Il est donc tout à fait cohérent de voir les autorités politiques, tant fédérales que cantonales, mettre en œuvre des mesures de soutien rapides pour les secteurs d’activités, les entreprises et les personnes indépendantes menacées de faillites. Dans ce contexte, le déploiement de plans de de relances à long terme sont aussi évoqués. Ceux-ci constituent une opportunité afin de rendre notre économie compatible avec la protection du climat.

LIRE LA SUITE

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Pétitions Tue, 24 Mar 2020 10:45:37 +0100
Communiqué de presse du comité unitaire pour le salaire minimum cantonal et contre l’initiative fédérale de l’UDC dite de limitation https://www.verts-ge.ch/nos-idees/communiques-de-presse/item/5990-communique-de-presse-du-comite-unitaire-pour-le-salaire-minimum-cantonal-et-contre-l-initiative-federale-de-l-udc-dite-de-limitation.html https://www.verts-ge.ch/nos-idees/communiques-de-presse/item/5990-communique-de-presse-du-comite-unitaire-pour-le-salaire-minimum-cantonal-et-contre-l-initiative-federale-de-l-udc-dite-de-limitation.html

Le comité unitaire pour le salaire minimum cantonal et contre l'initiative fédérale de l'UDC dite de limitation prend acte du report de la votation du 17 mai prochain. Le comité unitaire, composé des syndicats, partis de gauches et associations de migrants, comprend pleinement l'urgence sanitaire de la situation et l'impossibilité de mener dans ces circonstances une campagne à même d'informer largement la population.

Le comité tient ici à saluer tout particulièrement le personnel soignant pour son dévouement et appelle la population à applaudir aussi les travailleuses et travailleurs des autres branches économiques actuellement en première ligne de la lutte contre le COVID-19, comme notamment le personnel de nettoyage, les vendeuses et vendeurs, les travailleuses de l’économie domestique ainsi que les personnes s'occupant des livraisons à domicile. Ces travailleuses et travailleurs sont souvent d'origine étrangère et gagnent souvent des salaires inférieurs à 4'000 francs par mois. Nous invitons d'ores et déjà la population à soutenir ces travailleuses et travailleurs non seulement dans leur quotidien mais tout autant lors du prochain scrutin fédéral et cantonal.

Genève, le 23 mars 2020

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Communiqués Tue, 24 Mar 2020 09:08:41 +0100
Coronavirus : des mesures de protection pour tout le monde ! https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5988-coronavirus-des-mesures-de-protection-pour-tout-le-monde.html https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5988-coronavirus-des-mesures-de-protection-pour-tout-le-monde.html Coronavirus : des mesures de protection pour tout le monde !

Nous vous invitons à signer la pétition lancée par solidarité sans frontières ICI

Coronavirus : des mesures de protection pour tout le monde !

La Suisse vit désormais au rythme du coronavirus. Pour freiner l’expansion de la pandémie et protéger les personnes à risque, la population doit respecter les règles émises par le Conseil fédéral et l’Office fédéral de la santé publique. Pourtant, les étrangers sont les grands oubliés des mesures sanitaires ! Il existe un décalage entre les mesures préconisées pour l’ensemble de la population et celles mises en place concrètement pour les personnes migrantes. Les autorités doivent faire preuve de bon sens, agir rapidement et de manière inclusive. Il y a urgence. Protéger les autres, c’est protéger l’ensemble de la population. La santé publique est aujourd’hui la priorité de la Confédération.

Pour les requérant-e-s d’asile
Les centres fédéraux d’asile (CFA) regroupent sous un même toit plusieurs centaines de personnes. Les requérant-e-s d’asile dorment à plusieurs dans des dortoirs, passent des moments de la journée dans des salles communes, sont en permanence en contact étroit les uns avec les autres. Déjà en temps normal, l’accès aux soins médicaux est restreint, ce qui est doublement problématique : au regard de la santé des personnes concernées, mais aussi pour l’établissement des faits médicaux pertinents pour la décision d’asile.

LIRE LA SUITE

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Pétitions Mon, 23 Mar 2020 11:44:40 +0100
Coronavirus : un revenu de base inconditionnel, maintenant ! https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5987-coronavirus-un-revenu-de-base-inconditionnel-maintenant.html https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5987-coronavirus-un-revenu-de-base-inconditionnel-maintenant.html Coronavirus : un revenu de base inconditionnel, maintenant !

Nous vous invitons à signer la pétition lancée par les jeunes Vert.e.s ICI!

texte de la pétition

Très chères et chers membres du Conseil Fédéral,

Nous vous demandons d'introduire un revenu de base inconditionnel pour toute la population suisse, avec effet immédiat, afin de garantir une solution efficace et non bureaucratique pour les salariés, les indépendants et les employeurs touchés par la crise de Coronavirus.

Pourquoi faut-il agir maintenant ?

En raison de la situation extraordinaire, de la fermeture de nombreux magasins, des installations et infrastructures, en raisons de toutes les mesures drastiques prises ces derniers jours, les revenus de la population suisse ne sont pas assurés. Les employés et les indépendants, ainsi que les employeurs, sont soumis à une pression économique et sociale considérable. Actuellement, on ne sait pas encore comment les salaires seront assurés. Il faut agir !

Le Conseil fédéral doit fixer un revenu de base inconditionnel avec effet immédiat, afin qu'un revenu minimum soit garanti à terme pour toutes les personnes en Suisse. Cette mesure restera en vigueur indéfiniment, mais au moins jusqu'à ce que le statut de "situation extraordinaire" soit levé.

Le niveau du revenu de base inconditionnel devrait être basé sur les chiffres de l'initiative "Pour un revenu de base inconditionnel". Pour un adulte, cela devrait s'élever à 2 500 francs suisses, pour un enfant ou un jeune : 625 francs suisses.

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Pétitions Mon, 23 Mar 2020 10:27:17 +0100
Keep it grounded : Pas d’argent des contribuables suisses pour le secteur aérien hostile au climat ! https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5986-keep-it-grounded-pas-d-argent-des-contribuables-suisses-pour-le-secteur-aerien-hostile-au-climat.html https://www.verts-ge.ch/signer/petitions/item/5986-keep-it-grounded-pas-d-argent-des-contribuables-suisses-pour-le-secteur-aerien-hostile-au-climat.html Keep it grounded : Pas d’argent des contribuables suisses pour le secteur aérien hostile au climat !

Nous vous invitons à signer la pétition lancée par ignorance unlimited ICI

"Les compagnies aériennes telles que Swiss et EasyJet sont sur le point d’être immobilisées en raison de Covid-19 et de la crise économique. C’est dans les prochains jours que le Conseil fédéral décidera si les compagnies aériennes doivent être secourues financièrement. Nous réclamons: Pas d’argent des contribuables suisses pour le secteur aérien hostile au climat !"

]]>
lesverts@antispam.ch (bruno) Pétitions Fri, 20 Mar 2020 16:13:41 +0100