Accueil » Les Verts

Historique des Verts genevois

Fondé en 1983, les Verts genevois ont précédé de quelques mois la naissance des Verts suisses dont Genève est une des sections fondatrices.

Les Verts genevois, dans un premier temps dénommés Parti écologiste genevois, ont depuis lors et de manière constante été une des sections cantonales les plus importantes et ont déjà « donné » trois présidents nationaux: Laurent RebeaudPatrice Mugny et Ueli Leuenberger. Les premiers militants ont été recrutés auprès d’associations de protection de la nature et sont mues par un fondement antinucléaire fort.

Devise des Verts
Ecologiquement cohérents – économiquement durables – socialement engagés – globalement solidaires

L'ascension du parti a depuis lors été constante et les résultats électoraux ont suivi. Voici quelques dates qui ont marqué l’histoire des Verts genevois depuis leur création.

2017

La Stratégie énergétique 2050, qui vise notamment à sortir du nucléaire et développer massivemment les énergies renouvelables, obtient un score historique de 72% des citoyen-ne-s à Genève et est acceptée au niveau national. 

2016

L’initiative cantonale «Pour des transports publics plus rapides» est soutenue par 41% des votant-e-s. Elle est à la base du contre-projet pour une mobilité cohérente et équilibrée. Les initiatives populaires fédérales Pour une économie verte et Pour une sortie programmée du nucléaire obtiennent une large majorité des suffrages à Genève, même si elles ne passent pas la rampe au niveau national. Dépot des initiatives «Construisons des logements pour toutes et tous» lancées par l'Alternative.

2015

Progression dans les exécutifs communaux malgré un recul en Ville de Genève. Perte d’un siège au Conseil national malgré une augmentation des suffrages (11.46%) et maintien de notre siège au Conseil des Etats

2013

Recul important lors des élections cantonales avec 9.16% des voix et perte d’un siège au Conseil d’état

2011

Les Verts comptent désormais par moins de 87 conseillers municipaux dans 22 communes du canton et double leur représentation dans les exécutifs des communes avec 8 conseillers administratifs dont, première pour Les Verts genevois, deux femmes (Ruth Bänziger à Onex et Esther Alder en ville de Genève). Les Verts conservent également leurs 4 élus dans des plus petites communes.

2009

Les Verts genevois poursuivent leur progression (+ 1.51 pts par rapport aux résultats des élections cantonales de 2005) et deviennent, avec 15.34%, le deuxième parti du canton et la première force de gauche. Les Verts genevois réussissent, pour la première fois à faire élire une femme au Conseil d'Etat en la personne de Michèle Künzler. David Hiler, le deuxième Conseiller d'Etat Vert, est brillamment réélu en obtenant le meilleur score. La députation verte au Grand Conseil compte désormais 17 député-e-s (+ 1).

2008

La liste "Verts & Associatifs" obtient un bon score à l’élection de l’Assemblée Constituante (10 sièges sur les 80 sièges à pourvoir). Le parti simplifie son nom et se dénomme désormais simplement «Les Verts genevois».

2007

Les Verts obtiennent d'excellents résultats aux élections municipales et font élire plusieurs membres supplémentaires dans les exécutifs communaux (Thierry Durand à Plan-Les-Ouates, Philippe Poget à Satigny, Yvan Rochat à Vernier). Aux élections fédérales, les Verts genevois obtiennent, pour la première fois, deux sièges au Conseil national (Antonio Hodgers et Ueli Leuenberger) et font, première suisse, leur entrée au Conseil des Etats avec l’élection de Robert Cramer.

2005

Pour la première fois, les Verts réussissent à faire élire deux représentants (Robert Cramer et David Hiler) dans un exécutif cantonal. Le Grand Conseil genevois compte désormais 16 député-e-s Verts (+5).

2003

François Baertschy (Lancy) et Patrice Mugny (Ville de Genève) sont élus au Conseil administratif. Lors des élections fédérales, Ueli Leuenberger est élu au Conseil national.

2001

Election du Grand Conseil genevois : 11 députés (+1)

1999

Patrice Mugny est élu au Conseil National

1997

Entrée au Conseil d'Etat avec l’élection de Robert Cramer. Election du Grand Conseil genevois : 10 députés (+2)

1995

Le parti écologiste genevois (PEG) devient « LES VERTS, parti écologiste genevois ».

1993

Election du Grand Conseil genevois : 8 député-e-s (-5)

1991

Alain Vaissade est élu au Conseil administratif de la ville de Genève (exécutif)

1989

Election du Grand Conseil genevois : 13 député-e-s (+5)

1987

Entrée dans plusieurs Conseils municipaux cantonaux

1985

Entrée au Grand Conseil genevois avec 8 député-e-s

1983

Entrée au Conseil national avec l’élection de Laurent Rebeaud

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaire.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CCP 12-1262-9
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss