Accueil » Nos idées

Communiqués

Communiqués

Les derniers communiqués de presse publiés par les Verts genevois.

Le 19 mai prochain, la population sera appelée à se prononcer sur la possibilité d’ouvrir les magasins 3 dimanches par an, sans qu’une convention collective de travail (CCT) étendue ne soit nécessaire comme le prévoit le cadre légal actuel.
Alors que la population avait plébiscité en novembre 2016 le contre-projet à l’initiative «Touche pas à mes dimanches» qui prévoyait que les ouvertures dominicales ne pouvaient être accordées qu’en échange d’un dispositif de protection du personnel de vente, la proposition soumise en votation signe tout simplement la fin de tout espoir d’obtenir une convention collective de travail.
De la nécessité d’une CCT étendue pour protéger le personnel de vente
Compte tenu de la faiblesse du droit du travail, une telle convention serait pourtant la seule possibilité pour obtenir une limitation de la flexibilité horaire, comme des samedis de congé ou une limitation de la durée de la journée de travail, qui sont des enjeux cruciaux pour la conciliation entre...
Le Grand Conseil donne une bouffée d'air à Genève
Ce soir, les feux étaient au vert au Grand Conseil genevois. La majorité des élu.e.s a enterré de justesse deux projets routiers archaïques, climaticides et hors de prix, puis a apporté son soutien à l’initiative des Verts genevois, intitulée « De l’air, moins de bruit. Préservons notre santé face à la pollution ».
Ce soir, les Verts genevois fêtent le rejet par une courte majorité du Grand Conseil du projet de loi visant la construction des routes dites L1 et L2. Le projet de liaison entre la route de Saconnex-d’Arve et la route d’Annecy, dite L1, et entre la route d’Annecy et la route de Pierre-Grand, dite L2, touchait trois zones de haute valeur biologique. Le danger de dégradation environnementale était très élevé, notamment dans la zone naturelle de la Bistoquette. Les préavis négatifs de la commission consultative sur la biodiversité, de la commission des monuments et sites, les positions défavorables du WWF...
Au Kurdistan, en Turquie et dans plusieurs pays européens - dont la Suisse - des milliers de kurdes ont entamé une grève de la faim pour exiger la libération des prisonnier-ère-s politiques en Turquie et un véritable processus de paix de la part du gouvernement turc. Il est urgent que les autorités cantonales et fédérales prennent position en faveur des droits démocratiques en Turquie. Pour l’heure le Conseil d’Etat genevois est resté silencieux, refusant même le droit de se rassembler sur la Place des Nations à la communauté kurde.
A Genève, une personne est en grève de la faim depuis le 20 février. Avant cela, Leyla Güven, députée HDP incarcérée en Turquie, avait fait de même. En grève de la faim depuis le 7 novembre, elle a été relâchée en janvier. Le 16 décembre, 331 prisonnier-ère-s politiques kurdes ont également débuté une grève de la faim. Ils ont été rejoints par près de 7000 prisonnier-ère-s, kurdes ou non, le 1er mars. Entre-temps, des centaines de personnes ont entrepris des...
Les Verts genevois se réjouissent que la Cour de justice suspende l’application de l’art. 3 al. 4 de la loi sur la laïcité de l’Etat (LLE). Cela signifie concrètement que les élu.e.s pourront signaler leur appartenance religieuse par des signes extérieurs dans les Conseils municipaux du canton ou au Grand Conseil, tant que la décision de justice portant sur le recours des Verts n'est pas tranchée sur le fonds. 
Pour les Verts, plusieurs aspects de cette loi portent atteintes aux droits fondamentaux et ne respectent pas la Constitution. Si le les fonctionnaires représentent l'administration, les élu.e.s, en revanche, représentent la population, et ne sont pas des « agents de l’Etat ». Un.e élu.e n’est jamais neutre et peut dans le cadre de son mandat, mettre en avant ses convictions politiques, ses croyances ou ses convictions philosophiques. Pour les Verts, il est essentiel de permettre à tout un chacun.e de se présenter comme candidat.e et de siéger car...
Alors que la population, guidée par les étudiant.e.s en grève, descend dans la rue par milliers pour dénoncer l’inaction politique face à l’urgence climatique, alors que l’Autre Salon ferme les portes de son édition 2019, le Grand Conseil genevois vote un crédit d’étude de 6 millions pour la traversée du lac. En parallèle, dans un élan humanitaire, la majorité des député.e.s accepte la motion verte « pas de centre fédéral pour les requérant.e.s d’asile » et le projet de loi sur l’accueil à journée continue.
Le crédit d’étude de 6 millions, voté par la droite, en faveur de la mise en œuvre de la traversée du lac est un pur gaspillage des deniers publics. La liaison de 14 km entre le Vengeron et Thônex-Vallard que le projet prévoit coûterait pour sa réalisation plus de 3 milliards de francs, hors frais financiers (intérêts, amortissements, etc.). Une telle somme rend le projet irréalisable, alors qu’un soutien par la Confédération ou un...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss