Accueil » Nos idées

Communiqués

Communiqués

Les derniers communiqués de presse publiés par les Verts genevois.

Si l’on en croit la conjoncture économique genevoise, tout va bien dans le meilleur des mondes. Pourtant, cette croissance ne semble pas profiter à toutes les franges de la population. Les chiffres du chômage à Genève restent trop élevés et cette bonne conjoncture n’a que trop peu d’effets sur les chiffres du chômage. Parallèlement à cela, les personnes au chômage ou à l’assistance publique ont été précarisés tant par la récente révision de la loi fédérale sur l’assurance-chômage et que par le projet de suppression du RMCAS soumis à référendum, suppression à laquelle les Verts se sont opposés.
Dans la foulée de la réforme proposée par le Conseil d’Etat et des propositions avancées par les syndicats et les socialistes, les Verts vont déposer plusieurs textes parlementaires visant le marché de l’emploi d’une part et les prestations-chômage cantonales d’autre part.
Le Conseil d’Etat a proposé une charte sociale à l’attention des...
Succès pour la mobilité douce qui sera désormais inscrite dans la loi !
Malgré les mensonges et les menaces du Groupe Transport Economie, la population a compris que les cyclistes et les piétons méritaient une meilleure place dans le trafic ainsi que des aménagements plus sécurisés.
Le OUI est très net en milieu urbain, avec des pics à 65.2% aux Pâquis, à 63.5% dans le quartier Prairie-Délices et 64,2% à la Cluse-Roseraie. Côté campagne, le non s’affiche tant sur la rive droite que sur la rive gauche avec un maximum à 74.2% à Cologny. Ce refus net de la périphérie et la forte acceptation en ville illustrent très clairement le clivage entre une population citadine soucieuse d’une qualité de vie fortement mise à mal par les nuisances du trafic (bruit, pollution atmosphérique et empiètement de l’espace urbain) et la crainte des automobilistes des communes périurbaines d’être privés de leur voiture pour « descendre » en ville. Genève est le deuxième...
Le 1er mai 2010, les Verts genevois ont défilé derrière leur banderole : «Créons des emplois verts NON au nucléaire!».
Il y a une année, ce slogan était encore considéré avec condescendance par les milieux pronucléaires et avec indifférence par la Berne fédérale. Ces mêmes milieux considéraient alors l’accident nucléaire de Tchernobyl comme tout à fait exceptionnel et à mettre au passif d’une société industrielle en faillite. Pour eux la technologie nucléaire était des plus sure et prête pour une nouvelle phase d’expansion en Suisse et dans le monde alors même que pas l’ombre d’une solution ne pointait à l’horizon pour résoudre le problème des déchets.
Une année plus tard et après le terrible séisme japonais aux conséquences dramatiques pour les populations actuelle et future de toute la région, le paysage a complètement changé et les slogans, hier encore utopiques, pourraient bien devenir rapidement les réalités de demain.
Pour le cortège du 1er...
Les Verts réagissent vivement à la campagne d’affichage pathétique des partis PDC et PLR dans le cadre de la votation du 15 mai prochain sur le déclassement des terres agricoles de Cherpines-Charrotons. Ils dénoncent également les affirmations du site internet urgence-logements prêtant aux Verts une opposition à un écoquartier. Les Verts sont indignés par l’utilisation malhonnête et mensongère que ces entités font des positions vertes.
Pour la zone Cherpines-Charrotons, les Verts défendent tout d’abord une méthode de travail qui permette d’urbaniser de manière réfléchie. Créer un nouveau quartier ne peut pas être fait dans la précipitation. Ils ont donc, au Grand Conseil, souhaité sursoir au déclassement et ainsi permettre l’ouverture d’une large discussion sur la manière d’urbaniser ce secteur pour l’inscrire dans un plan directeur de quartier contraignant. En effet, pour les Verts, si l’urbanisation de cette zone doit être décidée, elle ne doit pas se faire à...
Après la désinformation induite par Le Courrier de ce jour (19 avril 2011), Les Verts tiennent à rétablir la vérité. D’une part le titre est erroné, car ils ne refusent aucunement une «bouée aux chômeurs», mais vont au contraire proposer plusieurs mesures qui leur paraissent les plus à même de répondre à la paupérisation des chômeurs suite à l’entrée en vigueur de la 4ème révision de la loi fédérale sur l’assurance-chômage. D’autre part, l’information affirmant que le projet de loi socialiste propose d’ajouter à la législation actuelle le paiement d’«indemnités journalières cantonales» dont le montant «équivaut à celles versées dans le cadre de la loi fédérale» est également fausse. Ce projet de loi prévoit au contraire de rallonger de manière substantielle la durée du droit à des indemnités journalières, ce que ne semble pas, aux yeux des Verts, répondre de manière efficace à la problématique du chômage puisqu’on sait que plus...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss