Accueil » Nos idées » Communiqués
vendredi, 30 juin 2017 15:46

Votation du 24 septembre - Prises de position des Verts genevois

VOTATION DU 24 SEPTEMBRE

PRISES DE POSITIONS DES VERTS GENEVOIS

Réuni-e-s en Assemblée générale le jeudi 29 juin, les membres des Verts genevois ont pris position sur les objets de vote soumis en votation populaire le 24 septembre 2017.

Objets fédéraux

OUI à l’arrêté fédéral sur la sécurité alimentaire (contre-projet direct à l'initiative populaire « Pour la sécurité alimentaire »)

Cet arrêté fédéral est un contre-projet direct à l’initiative « Pour la sécurité alimentaire », que l’Union suisse des paysans a déposée en juillet 2014. Il charge la Confédération d’une part à prendre des mesures afin d’assurer l’approvisionnement de la population en denrées alimentaires et d’autre part à prendre en considération les importations de denrées nécessaires à l’approvisionnement, en aménageant les relations commerciales internationales de manière à contribuer au développement durable de l’agriculture et du secteur agroalimentaire. Le contre-projet reprend ainsi deux revendications centrales de l’initiative des Verts Pour des aliments équitables, qui sera probablement soumise au vote en 2018 : il exige davantage de durabilité dans les importations agricoles et lutte contre le gaspillage alimentaire. Enfin, ce nouvel article constitutionnel accorde une importance particulière à la protection des terres agricoles suisses et à leur rôle dans la sécurité alimentaire, à l’instar de l’initiative Stopper le mitage du territoire déposée en octobre 2016 par les Jeunes Vert-e-s. Pour ces raisons, les Verts genevois soutiennent à l’unanimité cet arrêté.

OUI à l’Arrêté fédéral sur le financement additionnel de l'AVS par le biais d'un relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée et LIBERTE DE VOTE à la loi fédérale sur la réforme de la prévoyance vieillesse 2020

La réforme Prévoyance Vieillesse 2020 (PV 2020) s'inscrit dans un contexte de fortes pressions sur les retraites, dues essentiellement aux velléités de l’UDC et du PLR de réduire la solidarité envers nos ainé-e-s et pour des raisons démographiques. Les citoyen-nes voteront le 24 septembre à la fois sur le financement additionnel de l’AVS par la TVA (soumis au référendum obligatoire) et sur la loi dans son intégralité si le référendum lancé par certains syndicats romands contre PV 2020 aboutit.

Les Verts reconnaissent la nécessité de réformer notre système des retraites et d’injecter davantage de fonds pour maintenir les prestations actuelles. Préoccupé-e-s de transmettre aux générations futures un niveau de retraite au minimum équivalent, les Verts soutiennent le financement complémentaire de l’AVS par la TVA. En revanche, les membres ne sont pas convaincu-e-s par la réforme PV 2020. L’augmentation de l’âge de la retraite uniquement pour les femmes est en effet une pilule très amère, d’autant que les inégalités salariales entre femmes et hommes restent de 18% selon des études. Autre mesure difficile à avaler : le taux de conversion va diminuer de 13% les retraites des pensionnés les plus modestes, puisque cette mesure ne concerne que le minimum LPP. Toutefois, cette réforme contient aussi des progrès tels qu’une meilleure prévoyance professionnelle pour les personnes à temps partiels (qui sont souvent des femmes). Enfin, face au jusqu’au-boutisme de la droite dure au parlement, il est à craindre qu’elle instrumentalise un éventuel refus par le peuple pour attaquer les acquis sociaux et introduire une augmentation généralisée de l’âge de la retraite à 67 ans. Unanimes sur la nécessité de consolider notre premier pilier mais divisé-e-s sur la stratégie à adopter face à ce projet de loi, les Verts genevois s’accordent la liberté de vote.

Objet cantonal

OUI à la loi constitutionnelle modifiant la constitution de la République et canton de Genève - Renforçons les droits populaires

Ce projet de loi vise à diminuer le nombre de signatures requises pour faire aboutir des initiatives ou des référendums populaires dans le canton de Genève. Très engagé-e-s au sein de la société civile, les Verts genevois sont régulièrement témoins de la difficulté actuelle pour les associations ou autres mouvements de recourir à ces instruments démocratiques pour faire valoir leurs positions. S’il est accepté en votation populaire, ce projet de loi renforcera la participation citoyenne et les droits politiques. Il permettra de sortir plus facilement les objets du parlement et ainsi de décloisonner la politique en donnant davantage la voix aux citoyennes et citoyens. A l’instar du canton de Zürich, où le nombre de signatures requis est bien plus faible qu’à Genève, ce projet de loi pourra enfin pacifier les débats des délibératifs, en incitant ceux-ci à plus de compromis et en tenant mieux comptes des attentes et/ou objections des minorités.

Contacts 

Nicolas Walder, Président des Verts genevois, 079 550 05 13

Frédérique Perler, Vice-Présidente des Verts genevois, 076 693 58 76 

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaire.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CCP 12-1262-9
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss