Accueil » Nos idées » Communiqués
lundi, 08 janvier 2018 17:49

NON à l'initiative NO Billag

Les Verts genevois rejettent l’initiative populaire fédérale « No-Billag », soumise en votation le 4 mars prochain. Cette initiative constitue une menace dangereuse pour le paysage médiatique suisse.  

L’initiative populaire « Oui a la suppression des redevances radio et télévision (suppression des redevances Billag) » demande l’abolition des redevances de réception allouées aux diffuseurs de programmes de radio et de télévision actuellement titulaires d’une concession. En bref, l’initiative souhaite un paysage médiatique – radio et télévision comprises – obéissant à une pure logique de marché.

Cette initiative vise la SSR et cherche tout simplement à la détruire. Si cette initiative est adoptée, plus de 5’600 emplois au sein de la SSR seraient biffés au niveau national. Cela signifierait également la suppression de nombreuses places de travail dans la branche de l’audio-visuel et au sein des radios et télévisions privées (plus de 4'000 en Suisse romande). A Genève, plusieurs chaînes de télévision et radios régionales telles que Léman Bleu, Radio Cité, One Fm seraient durement affectées par la suppression de la redevance.

L’accès à l’information est un fondement de la démocratie. En évinçant, voire en détruisant des entreprises suisses, l’initiative risque d’appauvrir la qualité de l’information et plus généralement le paysage médiatique suisse. Dans un contexte d’ores et déjà difficile pour la presse suisse, No-Billag constitue une nouvelle attaque à notre système médiatique pluriel, pourtant indispensable au débat démocratique et à la cohésion des différentes cultures de notre pays.

Enfin, l’initiative rendra l’offre de plus en plus chère pour les utilisateurs et les utilisatrices. Les films et émissions sportives seront payants, la publicité omniprésente et l’usage commercial des données privées illimité. Ce sera la loi d’un « marché libre » dont rêvent les initiant-e-s et les personnes à bas revenus seront ainsi privées d’accès à de nombreux programmes de qualité.

Les Verts acceptent par ailleurs l'arrêté fédéral du 16 juin 2017 concernant le nouveau régime financier 2021. En 2004, la population avait approuvé la reconduction de la perception de l’impôt fédéral direct et de la TVA. Ces deux impôts sont largement acceptés au sein de la population et on ne voit guère comment concevoir un montage financier consensuel sans impôt fédéral direct ni TVA.

Campagne électorale unie à gauche

Tout en regrettant la décision du PS genevois de renoncer à une liste commune au 1er tour de l’élection au Conseil d’Etat, les membres des Verts ont très largement confirmé leur souhait de partir uni-e-s à gauche dans la prochaine campagne électorale cantonale en validant un accord étendu avec les autres composantes de l’Alternative. .

Contacts 

Nicolas Walder, Président des Verts genevoises, 079 550 05 13

Frédérique Perler, Vice-Présidente des Verts genevois, 076 693 58 76      

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CCP 12-1262-9
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss