Accueil » Nos idées » Communiqués
jeudi, 01 mars 2018 11:57

Plus de 6'300 signatures pour préserver notre santé: les Verts poursuivent leur engagement contre la pollution

 Dépôt de l'initiative "De l'air, pas de bruit. Préservons notre santé face à la pollution"

Après quatre mois de récolte, les Verts ont déposé ce matin leur initiative « De l’air, moins de bruit. Préservons notre santé face à la pollution » au service des votations. Munies de 6'353 signatures, soit 20% de plus que le minimum fixé dans la Constitution, cette initiative entend préserver la santé de la population grâce à une diminution durable de la pollution de l’air et du bruit à Genève. Vêtu-e-s de combinaisons blanches, un masque médical sur le visage et un aspirateur à la main – le costume symbolique qui a accompagné l’initiative – les militant-e-s vert-e-s prêt-e-s à « nettoyer l’air » ont remis les 5 cartons chargés de signatures.

 L’accueil favorable de cette initiative auprès de la population révèle la préoccupation des Genevoises et des Genevois pour leur qualité de vie, conscient-e-s que l’air de plus en plus pollué et le bruit omniprésent portent atteinte sur leur santé. Des atteintes graves à la santé de nos concitoyen-e-s que cette initiative vise à atténuer. En effet, chaque année, plus de 3'000 personnes meurent en Suisse des causes de la pollution de l’air et les nuisances sonores détériorent toujours plus notre qualité de vie. En parallèle, les coûts de la santé explosent et notre environnement se dégrade fortement.

« Le laxisme de nos autorités est directement responsable de ces atteintes à notre santé. Avec notre initiative, les questions de pollution de l’air et du bruit ne pourront plus être ignorées. Les Genevois-e-s ont droit à un environnement sain !», Nicolas Walder, Président des Verts genevois

Pour rappel, cette initiative exige de l’Etat des actions concrètes de lutte contre la pollution de l’air et le bruit afin de favoriser la santé publique et améliorer la qualité de l’environnement. Elle demande à l’Etat  de : 

Réduire durablement la pollution à travers des actions concrètes et efficaces

L’Etat devra diminuer la pollution, en fixant un calendrier progressif de réduction des nuisances, afin d’assurer en tous points du canton le respect du seuil des tolérances fédérales d’ici au plus tard 2030.  Il devra mettre en place des actions concrètes et efficaces telles que la limitation de la circulation motorisée, l’installation de systèmes de chauffage plus efficients, l’assainissement des bâtiments et la réduction des émissions des chantiers, de l’industrie et de l'aéroport.

« Genève dépasse régulièrement les normes fédérales en matière de pollution de l’air et de bruit! Nous ne pouvons continuer ainsi. Notre initiative pose les mesures nécessaires pour que nous respections ces normes. Les seuils de pollution indiquent des mesures au-delà desquels la santé de la population est en jeu. Face à l’inertie de l’État, nous avons le devoir de protéger la population ! », Marjorie de Chastonay, Présidente des Verts Ville de Genève

 

Réagir rapidement aux pics de pollution pour protéger sans attendre la santé de la population

A Genève, les seuils d’alerte sont régulièrement dépassés, jusqu’à 50%, comme l’indique l’extrait des données de pollution à particules fines des mois de janvier et février 2017. Des mesures urgentes sont exigées par l’initiative telles que la gratuité des transports publics et le renforcement ponctuel de l’offre, la modération de la vitesse à 80km/h ou la limitation des véhicules les plus polluants.

"L'aboutissement de notre initiative permettra un débat global à Genève sur la question de l'environnement et des pollutions qui nous affectent. Air saturé, bruits routiers ou aéroportuaires ... ne peuvent plus être ignorés comme cela a été le cas pendant toute cette législature par la majorité PLR-PDC-MCG-UDC au Grand Conseil et au Conseil d'Etat. Il est temps de redonner la parole à la population, c'est ce que font les Verts avec cette initiative." Yvan Rochat, Maire de Vernier

 

Informer la population en tous points du canton des risques liés à la pollution

L’Etat devra communiquer de manière périodique et actualisée les données collectées sur la pollution sur l’ensemble du canton. Il devra informer la population concernée de la pollution constatée près de son lieu de travail, de formation, de loisirs et encore d’habitation. Les Genevoises et Genevois ainsi informés pourront dès lors agir en conséquence, en intervenant auprès de l’Etat pour lui demander de respecter le droit constitutionnel de disposer d’un environnement sain.

 

Contacts 

Nicolas Walder, Président des Verts genevoises, 079 550 05 13

Marjorie de Chastonay, Candidate au Conseil d’Etat, Présidente des Verts Ville de Genève, Conseillère municipale, 077 415 33 50

Yvan Rochat, Candidat au Conseil d’Etat, Maire de Vernier, 078 890 13 52

 

Crédits photo: Léo Bouvier

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CCP 12-1262-9
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss