Accueil » Nos idées » Communiqués
vendredi, 02 novembre 2018 19:30

Déferlante Verte au Grand Conseil

Genève le 2 novembre 2018

Égalité ♀ ♂, migration, commerce local

Déferlante Verte au Grand Conseil genevois !

Une représentation égalitaire de femmes et d’hommes au sein des Conseils d’administration ou de fondation des régies publiques, l’interdiction de la détention d’enfants pour des motifs migratoires et le soutien du commerce de proximité. Le monde que souhaitent dessiner les Verts prend peu à peu forme à Genève grâce à plusieurs victoires au Grand Conseil, dans l’intérêt de l’ensemble de la population et de l’environnement.

Alors qu’elles forment plus de la moitié de la population, les femmes sont encore et toujours sous-représentées dans les sphères dirigeantes, et notamment dans les Conseils d’administration des régies publiques genevoises (moins de 25% de femmes dans les CA sous contrôle public). Le Grand Conseil a pris ses responsabilités en la matière en votant une motion et une résolution poussant le Conseil d’Etat, mais aussi les partis siégeant au Grand Conseil, à lutter contre cette discrimination. Les deux textes invitent l’exécutif et le législatif à tout mettre en œuvre afin d’atteindre une représentation de 50% de femmes dans ces structures au plus vite et, pour ce faire, à présenter autant de femmes que d’hommes à chaque fois qu’un-e nouvelle / nouveau membre doit être est nommé-e. Ces votes tombent à point nommé, puisque les 35 établissements de droit public genevois ont jusqu’en novembre pour revoir la composition de leurs instances dirigeantes.

Un signal fort a été envoyé à l’Assemblée fédérale à Berne : le canton de Genève s’engage pour que la détention administrative de mineurs soit proscrite en Suisse, suite au vote d’une résolution Verte par le Grand Conseil. La législation fédérale permet la détention administrative de mineurs âgés de 15 à 18 ans, pour une période allant jusqu’à 12 mois. L’incarcération de mineurs pendant une si longue période pour des raisons liées à leur statut migratoire est extrêmement choquante et indigne.  Des symptômes cliniques tels que l’anxiété, la dépression sévère, les désordres post-traumatiques et même l’automutilation peuvent apparaître, avec des conséquences graves sur la santé. Entre 2015 et 2017, 83 mineurs ont subi un tel régime en Suisse. A nouveau, le traitement de cet objet survient au bon moment : les élu-e-s à Berne seront prochainement amenés à voter sur une initiative parlementaire de la Conseillère nationale Verte genevoise Lisa Mazzone, avec la même teneur. Gageons que le signal genevois aidera à faire pencher la balance en faveur des droits de l’enfant.

Autre sujet, même succès : une large majorité du Grand Conseil a soutenu une motion Verte « pour la réalisation d’une campagne de sensibilisation en faveur du commerce de détail genevois et le développement d’une stratégie de promotion économique spécifique ». Alors que la droite et le patronat genevois s’entêtent à penser que l’ouverture des commerces le dimanche favorisera le maintien du petit commerce, les Verts sont convaincus que des mesures telles qu’une promotion active de ces petites structures aura un impact nettement supérieur, sans altérer le quotidien de milliers de travailleuses et travailleurs. A ce propos : par ici pour signer le référendum contre l’ouverture des commerces le dimanche, sans protection des salarié-e-s !

Contacts 

Frédérique Perler, Vice-présidente des Verts genevois, Députée, 076 693 58 76

Delphine Klopfenstein Broggini, Députée, 076 445 61 06

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CCP 12-1262-9
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss