Accueil » Nos idées » Communiqués de presse
dimanche, 10 février 2019 13:57

Résultat de la votation du 10 février 2019

L’initiative Stop mitage, malgré son échec, a ouvert un débat nécessaire

Les Verts genevois prennent acte du refus de l’initiative Stop mitage. A Genève, le score serré, avec près de 48% de OUI, montre toutefois qu’une large minorité est désormais prête à assumer des mesures fortes pour enclencher la nécessaire transition verte. Les jeunes Vert.e.s sont visionnaires et dès lors ce sujet ne manquera pas de nous occuper dans les années à venir. Entre temps, les Verts veilleront à une application restrictive de la loi sur l’aménagement du territoire, la LAT.

Malgré ce refus, l’initiative Stop mitage, première initiative fédérale des Jeunes Vert.e.s, a ouvert un débat nécessaire, qui a permis de s’interroger sur la gestion de nos sols, leur importance sur le climat, la nourriture et la biodiversité, et leur avenir en pointant les lacunes de l’actuelle loi sur l’aménagement du territoire, la LAT. Les jeunes Vert.e.s ont piloté une campagne cohérente et crédible amenant une réelle prise de conscience en faveur d’un aménagement durable du territoire et d’une utilisation modérée et optimale de nos ressources.

Pour rappel, lancée par les Jeunes Vert.e.s suisses et déposée en octobre 2016 munie de 113'000 signatures, l’initiative Stop mitage proposait une vision durable et responsable de l’aménagement du territoire pour lutter contre l’étalement urbain massif et rapide. En effet chaque jour en Suisse, c’est l’équivalent de 8 terrains de football de terres agricoles qui disparaît sous le béton. Entre 1982 et 2015, les surfaces d’habitat et d’infrastructure ont augmenté de 31%. Ce phénomène, fruit de l’activité humaine n’est pas inéluctable, et cette initiative visait précisément à éviter en amont le morcellement de nos terres agricoles et de nos paysages, tout en soutenant le développement d’éco-quartier.

 

Les assurances santé sont rejetées par Genève

Les deux initiatives pour le remboursement des soins dentaires et pour une caisse maladie et d’accidents genevoise publique à but social ne gagnent pas l’adhésion des Genevoises et Genevois. Les Verts regrettent le refus d’une assurance dentaire obligatoire : cette initiative aurait garanti un droit à des soins médicaux essentiels, l’accès équitable à des prestations de qualité pour toutes et tous et le contrôle d’une profession dont les tarifs ne sont pas réglementés. La balle est dans le camp du gouvernement, à lui de proposer désormais un projet de couverture des soins dentaires car la situation actuelle n'est pas tenable.

 

La loi sur la laïcité l’emporte sur les droits fondamentaux

Les Verts prennent acte de l’acceptation de la loi sur la laïcité. La campagne des opposant.e.s parsemée de mensonges a amené la confusion et a attisé la haine : le fait même de parler de cadre légal à une laïcité de consensus, alors que nous vivons une véritable rupture avec les pratiques pacifiées de la laïcité à la genevoise, n’est pas acceptable. Pour les Verts, la loi sur la laïcité bafoue les libertés individuelles, porte atteinte aux droits fondamentaux et ne respecte pas la Constitution, notamment parce qu’elle interdit aux élu.e.s de porter des signes religieux. Avec l’acceptation de cette loi, le recours à la Chambre constitutionnelle, déposé par les Verts en juin dernier, reprend son processus. Il s’agit désormais de confronter cette loi inique à la justice et au respect des droits politiques.

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss