Accueil » Nos idées » Communiqués de presse
jeudi, 27 juin 2019 16:46

Pics de chaleur et de pollution: les Verts réclament des mesures fortes et courageuses

La canicule était annoncée depuis plusieurs semaines. Et elle s’est confirmée, les températures dépassant largement les normes pour un mois de juin. Ces fortes chaleurs sont généralement accompagnées de valeurs élevées d’ozone. Cette fois encore, nous n’y échappons pas comme nous le montre le tableau de pollution à l’ozone de ces quelques derniers jours en lien ICI: depuis mardi les seuils de tolérance sont dépassés systématiquement, débordant d’un bon tiers la valeur limite :

A cette situation d’urgence, le Conseil d’Etat répond par des mesures à la fois insuffisantes et trop tardives : la limitation de la vitesse sur l’autoroute, des tarifs TPG bon marchés, une activité physique réduite, une bonne hydratation ou un rafraîchissement régulier ne sont pas à la hauteur des enjeux pour les Verts. D’autant plus que ces mesures auraient dû être prises bien plus tôt, soit de façon préventive dès l’annonce de la vague de chaleur afin de contenir au maximum la progression des pollutions.

Aujourd’hui, pour protéger notre population contre les conséquences dramatiques des excès de pollutions, les Verts demandent au Conseil d’Etat d’aller au-delà des éléments annoncés et de prendre des mesures fortes et courageuses de façon à enrayer de manière significative et rapide la progression des émissions. Les mesures suivantes doivent être appliquées avec effet immédiat : circulation alternée, fermeture de certains axes au trafic individuel motorisé, limitation massive de la climatisation, en particulier dans les véhicules motorisés...

Au-delà de la gestion des pics de chaleur et de pollution, les Verts réitèrent leur appel au Conseil d’Etat pour que la santé de la population et son droit à un environnement sain, deviennent enfin une priorité pour l’Etat, notamment lorsqu’il s’agit de faire des choix en matière de mobilité, d’aménagement du territoire ou de politique économique et fiscale.

Chaque année en Suisse, 4'000 personnes décèdent prématurément des causes de la pollution de l’air et en parallèle, les coûts de la santé explosent et notre environnement se dégrade fortement. Elle a des impacts sur le quotidien des personnes travaillant à l’extérieur et sur les personnes dont la santé est fragile. Personnes âgées, enfants de moins de cinq ans et personnes ayant des difficultés respiratoires sont donc les premières à souffrir de ces conditions.

Pour rappel, l’initiative « De l’air, moins de bruit » lancée par les Verts, a été acceptée au Grand Conseil il y a déjà plusieurs mois. Cette initiative exige de l’Etat des actions concrètes de lutte contre la pollution de l’air et le bruit afin de favoriser la santé publique et améliorer la qualité de l’environnement. Elle demande à l’Etat  de réduire durablement la pollution à travers des actions efficaces, afin d’assurer en tous points du canton le respect du seuil des tolérances fédérales d’ici au plus tard 2030. Les mesures comprennent la limitation de la circulation motorisée, l’installation de systèmes de chauffage plus efficients et la réduction des émissions de l'aéroport. Le Canton devra par ailleurs réagir rapidement aux pics de pollution pour protéger sans attendre la santé de la population. Des mesures urgentes sont exigées, telles que la gratuité des transports publics et la limitation de la circulation motorisée. Nous demandons au Conseil d’Etat d’appliquer sans attendre ce texte !

 

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss