Accueil » Nos idées » Communiqués de presse
jeudi, 17 février 2011 18:56

Alerte aux particules fines: la santé de la population est en danger! Aucune réaction de l'Etat

Depuis une quinzaine de jours, la concentration de particules fines mesurée à Genève est particulièrement élevée. L’ordonnance fédérale sur la protection de l’air fixe une limite journalière de 50mg/m3 à ne pas dépasser plus d’une fois par an. Or à Genève, depuis le début de cette année, cette norme de 50mg/m3 a d’ores et déjà été dépassée plus de 13 fois. On a pu mesurer des pics allant jusqu’à 80mg/m3.

Or, aucune mesure n’a été prise par l’Etat pour limiter ces émissions de particules fines. Seule une information sur la page «air» du canton de Genève annonce une pollution trop élevée et dangereuse pour la santé. Les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies pulmonaires, d’asthme sont particulièrement touchées.

Les Verts genevois exigent des réactions de l’Etat. Ils souhaitent une meilleure information de l’Etat, une prévention efficace et des mesures concrètes afin de réduire la pollution de l’air à court et moyen terme. Une action de sensibilisation a été menée par les Verts ce matin 17 février au boulevard du Pont-d’Arve, une zone particulièrement sinistrée par le trafic automobile et la pollution atmosphérique.

Il est urgent de rappeler à la population l’état de la situation concernant les particules fines et les pics de pollution mesurés ces derniers jours. «Les piétons, les cyclistes et les joggeurs ne sont pas la cause de la pollution mais ils la subissent».

Les Verts comptent sur l’acceptation de l’initiative sur la mobilité douce pour contribuer à réduire les émissions polluantes et dangereuses pour la santé. Elle sera soumise au peuple le 15 mai prochain et les Verts en recommandent son acceptation. La mise en place prochaine d’un système de vélo en libre sur l’ensemble du canton sera également, dans ce contexte, d’une grande utilité.

D’autres solutions sont également possibles : décréter les TPG gratuits les jours où les pics de pollution sont particulièrement élevés, faire circuler les voitures en alternance (pairs et impairs). La pollution peut également être réduite avec la réduction du chauffage chez les habitants, sachant que 30% des particules fines proviennent d’appartements souvent surchauffés. « Avant tout, l’Etat doit avoir un plan d’intervention prêt à être mis en œuvre rapidement ».

Les Verts viennent également de déposer une interpellation urgente au Grand Conseil demandant le respect des normes OPAir et demander ce qu’entreprend l’Etat pour diminuer ces dépassements chroniques et protéger la population.

Contacts:

Esther Alder 079 204 54 23, candidate au Conseil administratif en Ville de Genève
Boris Drahusak, 079 352 12 67, candidat au Conseil administratif en Ville de Genève
Nicolas Walder, 076 589 33 49, candidat au Conseil administratif à Carouge

 

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss