Accueil » Nos idées » Communiqués de presse
mardi, 19 mai 2020 10:45

Publication du rapport "Urgence climatique: diminuer de 60% les émissions de CO2 à Genève d’ici 2030" de l’ONG Noé 21 pour les Vert.e.s genevois.e.s

Lettre envoyée le 19 mai 2020 au Conseil d'Etat genevois. Le rapport de Noé 21 est disponible ci-dessous au format PDF.

 

Mesdames les Conseillères d’Etat, Messieurs les Conseillers d’Etat,

Par ce courrier, les Vert.e.s genevois.e.s vous invitent à prendre connaissance du rapport de l’ONG Noé 21, « Urgence climatique : diminuer de 60% les émissions de CO2 à Genève d’ici 2030 ». Cette étude a été mandatée fin 2019 par notre parti afin de proposer des actions concrètes en vue d’une diminution de 60% des émissions de gaz à effet de serre (GES) à Genève en 2030 et d’atteindre la neutralité carbone en 2050, tel que l’a décidé le Conseil d’Etat en décembre 2019. Elle livre ainsi une série de mesures qui doit servir de base pour envisager concrètement l’ampleur des efforts à déployer pour répondre à ces objectifs.

Noé 21, spécialiste de solutions au changement climatique, propose un rapport indispensable pour réaliser la mise en œuvre du Plan climat cantonal. Fondé sur des chiffres avérés (notamment le Bilan Carbone du Canton de Genève publié en 2016), il permet de quantifier et fixer des actions précises pour réduire nos dépenses énergétiques. Il se décline en effet en 13 mesures prioritaires, axées notamment sur les bâtiments, la mobilité, le trafic aérien (que le Plan climat cantonal dans sa version actuelle n’aborde pas) ou les importations. Par exemple : en baissant la température intérieure moyenne des logements en hiver de 23,5 degrés à 20 degrés, le gain d’émission de GES en 2030 serait de -9%. Sur la gestion du trafic aérien, l’instauration de quotas de vols par habitant.e permettrait de réduire le nombre de passager.ère.s à moins de 10 millions en 2030, contre 22 millions au début de l’année 2020. Enfin, toujours en guise d’exemple, en baissant massivement le volume des importations et en favorisant la souveraineté alimentaire, le canton pourrait renforcer l’auto-approvisionnement et le développement de filières locales. Dans tous les cas, à travers une réalisation immédiate ou structurelle, il est certain que nous devons passer aujourd’hui par des « ruptures comportementales » et par une révision profonde de notre modèle économique.

En s’inspirant de ce rapport, les Vert.e.s genevois.e.s sont donc prêt.e.s à poursuivre leurs efforts pour faire appliquer des décisions fortes et ainsi atteindre la neutralité carbone en 2050. Il ne s’agit pas ici d’un choix, mais bel et bien d’une nécessité d’agir de façon responsable pour la population genevoise et les générations futures. Chaque élu.e Vert.e, chaque groupe de travail interne au parti, chaque responsable et nombre de nos membres se trouvent désormais engagé.e.s de manière coordonnée dans cette dynamique. Des interventions parlementaires seront rapidement déposées, accompagnées de démarches politiques concrètes selon un plan d’actions qui devrait être complété d’ici la fin de l’année 2020 avec un calendrier de mise en œuvre.

Les Vert.e.s genevois.e.s se sont réjouis que le Conseil d’Etat déclare l’urgence climatique en 2019, suite à l’acceptation d’une motion Verte. Pourtant, nous n’avons pas attendu cette déclaration pour proposer des progrès significatifs, à tous les niveaux législatifs et depuis de nombreuses années. Axe central de notre combat politique, la protection de l’environnement était et reste une priorité. Aujourd’hui, face à la crise sanitaire due au Covid-19 et devant la crise économique et sociale qui en découlent, il parait plus que jamais urgent d’agir à tous les niveaux pour placer les enjeux climatiques majeurs auxquels nous faisons face au cœur des politiques de sortie de crises. Les propositions de l’étude de Noé 21 arrivent ainsi à point nommé.

En vous remerciant d’avance de votre considération, nous vous prions de recevoir, Mesdames les Conseillères d’Etat, Messieurs les Conseillers d’Etat, nos salutations les plus respectueuses.

Nicolas Walder, Président des Vert.e.s genevois.e.s

Contacts :

Nicolas Walder, président des Vert.e.s genevois.e.s.

Pierre Gautier, membre du bureau des Vert.e.s genevois.e.s et coordinateur du projet. 

Philippe de Rougemont, coordinateur de l’ONG Noé 21 et co-auteur du rapport.

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss