Accueil » Nos idées

Echos du Grand Conseil

Echos du Grand Conseil

Nous publions régulièrement, des informations sur les activités des élues et élus Verts au Grand Conseil genevois.

La pression démographique conjuguée à notre mode de vie actuel ont un impact considérable et néfaste sur les sols, qui jouent un rôle capital dans le maintien d’un environnement sain et durable, c’est pourquoi les Verts ont déposé ce lundi 29 octobre un projet de loi visant à garantir une utilisation rationnelle et durable de ceux-ci.
La perte irrémédiable de sols perméables constitue une sérieuse atteinte à notre environnement. En effet, les sols concourent notamment à la production de biomasse végétale et animale, protègent les nappes phréatiques face aux pollutions de plus en plus agressives, représentent la base de la production alimentaire permettant de nourrir l’humanité et servent de fixateur de carbone grâce à l’humus et la flore fongique. Protéger les sols est une obligation légale mais surtout une obligation morale pour les générations futures.
En Suisse, environ 75% de la superficie du territoire est constituée de sols biologiquement actifs. Au...
Dès le premier crédit d’investissement en 2003,  Les Verts ont dénoncé et refusé un projet au coût exorbitant. L’efficacité de la mesure est si faible que la Confédération a renoncé à participer au financement.

Les Verts  rappellent qu’en 2011, la Commune de Collonge-Bellerive avait refusé de participer au crédit complémentaire d’un million de francs en faveur des mesures d’accompagnement du trafic, au prétexte que la commune aurait déjà suffisamment investi dans la tranchée couverte !

En conséquence, les Verts estiment, qu’en l’état des finances cantonales, l’intégralité des surcoûts relatifs à ce mauvais projet, doit être assumée par la commune de Collonge-Bellerive, dont les finances sont largement plus florissantes que celles de l’Etat. C’est la position responsable qu’ils défendront en commission des...
C’est avec consternation que les Verts ont suivi les débats sur le projet de loi 11001, touchant à la composition du conseil d’administration des TPG. La lecture du rapport relatant les débats de commission, qui sera débattu ce soir au Grand Conseil, est affligeante. Si l’on connaissait les tendances xénophobes de partis populistes tels que le MCG et l’UDC, nous sommes extrêmement surpris de la position prise par le PLR, qui s’est opposé vivement à la nomination d’un président étranger.
Près de 40% de la population genevoise est étrangère. Est-ce à dire que nous sommes prêts à nous priver des compétences de toutes ces personnes, dont la connaissance du tissu local ne dépend pas de la couleur de leur passeport ? Les Verts pensent au contraire que c’est une grave erreur, et que les ressources et compétences à disposition dans notre petit canton doivent être valorisées au mieux, sans se soucier de la nationalité des uns et des autres, et ce y compris...
Pour les Verts il s’agissait, avec le projet voté vendredi soir par le Grand Conseil, d’assurer la survie de la caisse de pension du personnel de l’Etat. La fusion et l’assainissement étaient inéluctables pour éviter la faillite de la CIA.
Un projet douloureux
Le projet voté par le parlement ne réjouit personne. Il est fort coûteux, tant pour les affiliés de la future caisse que pour les finances de l’Etat. Il prévoit en effet que l’Etat verse 800 millions de francs à la future caisse de prévoyance et 6 milliards au total ces quarante prochaines années. De leur côté, les collaborateurs voient leurs cotisations augmentées, leurs futures rentes diminuées et devront cotiser 40 ans et être âgés de 64 ans (61 ans pour les métiers à pénibilité physique) pour toucher une rente complète.  Ces sacrifices permettent cependant d’assurer aux employés de l’Etat de bonnes conditions de retraite. Ainsi, le plan de prévoyance en primauté de prestations est maintenu et la...
Alors que la densification progresse sur l’ensemble du territoire genevois et que les zones agricoles sont menacées de déclassement, les Verts répliquent et proposent une solution qui allie la protection de l’environnement et la promotion de la mobilité douce : le dépôt d’un projet de loi visant à augmenter la densité des zones industrielles.
Les surfaces libres en zones industrielles sont rares et cette pénurie d’espaces risque d’entraîner des déclassements pour répondre aux besoins de l’activité économique. Et c’est malheureusement la zone agricole qui est le plus exposée. Afin d’éviter cet impact négatif sur le territoire genevois, les Verts proposent, par le biais d’un projet de loi de densifier la zone industrielle.
 
Il s’agit de faire passer les zones industrielles d’un régime de zone 3 en régime de zone 2, ce qui permettrait, concrètement, de construire plus haut et de surélever les bâtiments existants. En effet, grâce à cette modification, il serait...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss