Accueil » Nos idées » Echos du Grand Conseil
lundi, 04 septembre 2017 09:44

Séance du 31 août 2017 : Dernière rentrée parlementaire de cette législature

Par Sophie Forster Carbonnier, Députée

La rentrée parlementaire verte a été marquée par la démission du député Jean-Michel Bugnion lequel a en effet décidé de quitter les Verts pour rejoindre les Oranges PDC. Le départ de Jean-Michel a été accueilli avec tristesse par le caucus, mais sans psychodrame. Les liens d’amitié tissés au cours de ces 3 dernières années perdureront.

Notre députation accueille donc désormais un nouveau député, grand spécialiste des politiques du logement en la personne de Guillaume Käser. Député suppléant depuis plusieurs années, Guillaume a déjà effectué de nombreux remplacements et connaît parfaitement les mœurs et coutumes de la commission du logement. Deux nouveaux députés suppléants siègeront également désormais au sein du caucus vert, à savoir Esther Hartmann et Antoine Maulini. Bienvenue à nos 3 Verts !

A noter que Jean Rossiaud, élu municipal en Ville de Genève a décidé de ne pas siéger en tant que député, de même que Miguel Limpo, Anne Moratti et Uzma Khamis Vannini en tant que supléants.

IN 159 « Garantir le secret médical pour tous protège mieux la santé »

Petit rappel historique : suite à l’adoption par le GC d’une loi limitant le secret médical en février 2016, une initiative a été lancée par les milieux médicaux genevois. L’AMG a en effet dénoncé le fait que la loi avait été révisée, suite au meurtre de la socio-thérapeute, alors qu’aucun rapport n’a mis en exergue un quelconque problème avec le secret médical. En commission, le procureur général corrobore ce fait, réaffirmant que le secret médical n’a aucun lien avec cette affaire. La majorité du GC rejette l’IN (mais vote très serré) et propose un contre-projet. Les Verts estiment que la loi est contre-productive, car elle remet en question le lien de confiance entre le thérapeute et son patient. Cette loi a pour objectif caché de faire porter la responsabilité d’un nouveau drame sur le corps médical et d’exonérer le pouvoir politique et l’Etat de ses responsabilités.Un contre-projet sera élaboré en commission judiciaire.

IN 160 « pour le remboursement des soins dentaires »

Le Parti du Travail a lancé cette initiative. Les initiants sont partis du constat que la santé bucco-dentaire décline en Suisse, car bon nombre de personnes renoncent à se faire soigner ou à effectuer de la prévention en raison des coûts. Les Verts soutiennent le principe d’une assurance solidaire et sociale en matière de soins dentaires, mais estiment que le financement proposé par l’IN pose problème. Il constitue une augmentation importante du prix du travail et exclut aussi du financement les personnes qui ne travaillent pas. Les Verts votent cependant le texte de l’IN, mais également le principe que le GC élabore un contre-projet pour revoir le système de financement d’une telle assurance. Au final, le GC rejette l’IN et vote le principe d’élaborer un contre-projet.

PL 12084-A  et PL 12085-A : crédits d’investissement de 34,4 millions pour la construction d’un centre d’instruction des troupes de sauvetage à Epeisses, et de 25 millions pour la transformation des Infrastructures du centre logistique civil et militaire d’Aire-la-Ville

Relocalisation de la caserne des Vernets. 2e épisode. Après avoir accepté le crédit de construction de la caserne de Mategnin pour libérer le centre-ville d’une caserne et permettre la construction de logements (projet accepté massivement par la population), le GC est saisi de deux projets d’investissement supplémentaires. Si on peut relever un effort louable de partage d’infrastructures civiles et militaires, les Verts s’opposent à ce PL car ils estiment que leur coût est trop élevé et qu’il devrait être supporté davantage par la Confédération. Le coût total de cette opération avoisine désormais 90 millions… et Genève doit bien être le seul canton à payer des infrastructures militaires. Ces PL sont acceptés par une majorité écrasante du GC, puisque seuls les Verts et EàG s’opposent à ces crédits.

M 2213-B : Motion verte pour un parc public à la Pointe de la Jonction

Cette Motion rédigée par Mathias Buschbeck a été acceptée à l’unanimité du Grand Conseil. Le processus fut long, car cela fait plusieurs années que la population du quartier réclame ce parc. C’est donc une belle victoire verte !

P 1996-A : pétition sur les émissions de gaz à effet de serre à l’aéroport de Cointrin

La pétition demande au canton d’engager une réflexion sérieuse sur la diminution des émissions de gaz à effet de serre à l’aéroport en se concentrant sur la solution ferroviaire. Soutenir le rail, afin de permettre un transfert de trafic de 15%, permettrait de limiter les émissions de gaz à effet de serre, tout en ne péjorant pas la place économique genevoise. L’activité de l’aéroport est responsable de la moitié des émissions de gaz à effet de serre du canton. Le nombre de ses passagers a doublé pendant les dix dernières années et la perspective d’évolution de l’aéroport, malgré les progrès techniques permettant de diminuer les émissions de gaz par avion, entraînera presque le doublement de ses émissions de gaz d’ici 2030. On est donc très loin de la moyenne des émissions de 2014, moyenne annuelle que le Conseil d’Etat veut maintenir pour Genève. Sans surprise et avec une affligeante constance, le GC refuse cette pétition.

PL 12018-A : Projet PLR pour un crédit d’étude de 300'000 CHF pour un contournement routier du village de Soral

Devant l’augmentation du trafic individuel motorisé et ses nuisances consécutives, le PLR, suivi par toute la droite de ce GC propose de créer un contournement routier de Soral. Les Verts s’opposent à ce PL pour de nombreuses raisons. D’abord, car un contournement ne fait pas diminuer le trafic, alors que notre canton asphyxie sous les gaz des voitures. Ensuite, la droite se préoccupe beaucoup de la qualité de vie des habitants des villages (ce qui est louable), mais pas des habitants du centre-ville qui eux doivent accepter que toutes les voitures entrent en ville sans rechigner. Toutes les propositions de limiter les transports privés urbains sont rejetés par cette majorité. Sans surprise, le PL est voté par une majorité droite-MCG.

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss