Accueil » Nos idées » Echos du Grand Conseil
mardi, 29 mai 2018 15:19

Une première session de législature marquée par une avalanche de victoires vertes : baptême du feu réussi pour la nouvelle équipe des 15 !

Echos du Grand Conseil de la session des 24 et 25 mai par David Martin, député

Première session de Grand Conseil pour notre nouvelle députation verte : l’expérience est nouvelle pour 11 d’entre nous ! Nous avons beaucoup à apprendre tant sur le fond (projet de lois et motions en suspens) que sur la forme (structure de l’ordre du jour, vote des urgences, fonctionnement des débats, etc.). Nous pouvons heureusement compter sur l’expérience et le coaching des « anciens » : Delphine, François, Frédérique et Mathias.

Une première session très efficace en tout cas puisque l’assemblée a pu traiter une dizaine de points de l’ordre du jour ordinaire – en plus des urgences et de la totalité des extraits (textes votés à l’unanimité ou presque en commissions). C’est de bonne augure : espérons que le nouveau Grand Conseil fasse preuve, dans sa nouvelle composition plus modérée, d’une plus grande efficacité et qu’il puisse répondre plus rapidement aux attentes des citoyens.

La session de jeudi est marquée par 100% de victoires pour les Verts puisque tous les objets votés reflètent la position des Verts. On relèvera en particulier ces objets :

  • La soutien en large majorité à la résolution des Verts « Pas de nouveaux allégements en matière d’exportation de matériel de guerre » (R 850) qui envoie un message clair au Conseil Fédéral en l’invitant à renoncer à des assouplissement des règles sur l’exportation d’armes dans le pays en guerre. Les Verts ne veulent être ni témoins et encore moins complices d’une Suisse qui, sous la pressions des lobbies de l’armement, se situe aujourd’hui en 14ème position des pays exportateurs d’armes à travers le monde !
  • "Ce soir, le GC a l'opportunité de mettre fin au cumul entre le mandat de député et celui d'administrateur d'une régie publique. Il est temps de mettre fin à ce conflit d'intérêt qui pourrit notre parlement depuis des années !" Cet argument-vert semble avoir convaincu l’assemblée qui a voté à 54 voix contre 39 ce projet de loi des Verts, après des années de mesures dilatoires émanant directement des « cumulards » présents au sein du parlement (PL 12214).
  • Enfin, « l’affaire Maudet » s’est évidemment imposée suite à une demande d’urgence sur une résolution déposée par Ensemble à Gauche visant à retirer à Pierre Maudet le département de la sécurité et la responsabilité de l’Aéroport pendant la durée de l’enquête pénale. Souhaitant que toute la lumière soit faite sur cette affaire, les Verts - comme la majorité du parlement - ont voté cette urgence avec une demande de renvoi à la Commission de Contrôle de gestion afin d’éviter qu’un débat ou que des décisions ne soient prises avant que les résultats de l’enquête en cours ne soit connus.

La session de vendredi 14h est consacrée aux Extraits. On y traite certains objets importants pour les Verts :

  • La demande de crédit supplémentaire de 6 millions de francs pour terminer la plage des Eaux-Vives est adoptée avec une large majorité (projet de loi des Verts – PL 12276)
  • Deux pétitions - l’une de l’ATE et l’autre du TCS - qui abordent de manière frontalement opposée - sans surprise d’ailleurs ! - la question du stationnement des motos sur les trottoirs faisant échos à la politique menée ces quatre dernières années en matière de mobilité ! Renvoyée en commission, on peut espérer que cette pratique que même le procureur général a déclarée illégale sera définitivement balayée de nos trottoirs… (P 2021 & P 2029)
  • Deux résolutions de moratoires sur l’importation, l’exploration et l’exploitation de gaz de schiste en Suisse et sur l’importation de gaz de schiste par les SIG sont acceptées (R 795 et R 796)
  • Et avec circonspection, le concept cantonal de développement durable 2030 qui a le mérite d’inciter à plus de durabilité dans les politiques publiques cantonales mais qui a aussi le grand défaut - comme pas hasard - d’oublier de parler du développement de l’aéroport… (R 834)

Retour à l’ordre du jour ordinaire pour la suite de l’après-midi. C’est l’occasion d’envoyer balader avec brillo une motion du MCG intitulée « Défendons notre canton face à Berne et à Paris ». Une large majorité et le Conseil d’Etat défendent la solidarité fédérale ou de la qualité du dialogue transfrontalier et nous rappelle que la convention de compensation financière entre Genève et la France Voisine fait de nombreux jaloux parmi les autres cantons transfrontaliers et que des corrections de la péréquation financière favorables pour le canton de Genève dès 2021 ont récemment été obtenues à Berne. Avec un MCG et une UDC affaiblis, le ton du débat nous donne plein d’espoir que le Grand Genève reprenne – enfin ! -du poil de la bête (M 2358)

S’en suit un débat houleux entre trois projets de loi antagonistes à propos des conditions d’engagement de la police genevoise – deux PL discriminatoires venant sans surprise de l’UDC et un PL vert favorable l’engagement de permis C. Malgré l’éloquence et la force de l’intervention de Paloma Tschudi, nouvelle députée verte - « nous ne sommes pas d’une génération qui démontre son attachement aux valeurs de notre pays et de notre canton au travers d’une nationalité ou d’un passeport, nous le démontrons à travers notre engagement et nos actes ! » - l’assemblée rejettent les trois textes suite à une intervention du Conseil d’Etat qui explique que c’est un non-problème car il n’y pas de difficulté d’embauche. Circulez y’a rien à voir, donc ! (PL 11611, 11612, 11672)

Une résolution sur l'égalité salariale passe à l'unanimité avec toutefois un amendement qui l'affaiblit malheureusement largement et lui extrait une bonne partie de sa substance. Le sujet est cher aux Verts: les femmes gagnent en moyenne 20% de moins que les hommes et à Genève, à travail égal, les femmes sont en moyenne payées 7,9% de moins que les hommes. Cette année, les femmes ont dû travailler gratuitement jusqu’au 24 février pour atteindre le salaire moyen d’un homme (R 847)

La première session de cette législature se termine avec des hommages aux deux Conseillers d’Etat sortant Luc Barthassat et François Longchamp.

Baptême du feu réussi pour la nouvelle députation verte 2018-2023, pleine de fougue mais contente de pouvoir souffler après une première semaine intense avec 16 heures de sièges en 4 jours entre le caucus et les plénières !

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss