Accueil » Nos idées

Tribune libre

Tribune libre

La parole aux Vert-e-s!

mardi, 02 avril 2019 16:02

Le climat, de la parole aux actes

Par Delphine Klopfenstein Broggini, Députée et candidate au Conseil national
A Genève, la concentration d’ozone dans l’air dépasse depuis plusieurs jours les valeurs limites et l’aéroport de Cointrin poursuit sa folle croissance.  En Suisse, une voiture sur deux vendues en 2018 était un véhicule 4x4 alors que la majorité du Conseil national vient d’augmenter d’un milliard le crédit pour réaliser de nouvelles routes. Sans oublier l’exportation d’armes dans les pays en conflit, et ce en toute impunité. Ce bien triste tableau se heurte pourtant à des levées de boucliers, toujours plus puissantes. Ce sont les marches pour le climat qui se multiplient, attirant des dizaines de milliers de jeunes et de moins jeunes. Ce sont aussi les derniers succès des Verts à Zurich et à Lucerne ou les avancées notoires au Grand Conseil genevois sur le plastique, les pesticides, la taxation des billets d’avion ou encore  la récolte fructueuse de signatures pour le...
Climat, asile, substances toxiques, démantelement des cargos suisses, droits humains, produits phytosanitaires, langues minoritaires: tels sont, entre autres, les thèmes défendus par Lisa Mazzone, Conseillère nationale, lors de la session de printemps du Conseil national. Nous vous invitons à découvrir toutes ses interventions ci-dessous. 
Interpellation - Produits phytosanitaires: le Conseil fédéral est-il prêt à consolider et à mettre à disposition les données pertinentes?

Motion - Réduire l'impact de l'aviation sur le climat en mettant fin aux vols intérieurs

Interpellation - Renvois forcés. Appliquer les recommandations de la Commission nationale de prévention de la torture

Interpellation - Substances toxiques au contact de la peau des bébés: la prudence s'impose en matière de couches-culottes

Interpellation - Que fait la Confédération de ses anciens cargos?

Motion - Adopter un cadre législatif sur le démantèlement des navires pour assurer la responsabilité sociale et environnementale de la Suisse

...
Par Isabelle Pasquier, députée et candidate au Conseil national
Il y a deux ans, la population genevoise a voté en faveur de l’ouverture de trois dimanches, à condition que le personnel de vente soit protégé par une convention de travail représentative. Car le commerce est une branche dans laquelle le travail est difficile et la sous-enchère fréquente.
La droite souhaite aujourd’hui supprimer cette exigence. Elle commence habilement par un projet dit provisoire. Mais ce qu’elle vise, c’est l’affaiblissement de la défense du personnel de vente et la dérégulation des horaires. La loi pour ouvrir du lundi au samedi jusqu’à 20 h a déjà été approuvée par la commission de l’économie et sera prochainement votée par le Grand Conseil.Consultée, la FRC conteste elle aussi l’argument qu’étendre les horaires permet de lutter contre le tourisme d’achat et le commerce en ligne. De plus, cette modification soumise le 19 mai vise avant tout les centres commerciaux,...
Par Denis Ruysschaert, membre du Groupe de travail Egalité
Devenu « Homo Economicus », l’homme moderne est réduit à sa capacité à vendre son temps propre pour de l’argent puis à se lancer dans la frénésie consumériste. Cet homme a délaissé les liens sociaux aux femmes, sœurs, épouses ou filles. Ce sont, souvent, elles qui gardent les relations avec les parents et assurent l’éducation de la descendance. Ce sont aussi souvent les femmes qui maintiennent des relations sociales : elles se préoccupent des proches (maladie, anniversaire), elles prennent soins des personnes vulnérables. Ces activités qui affirment le lien social sont au fondement même du bon fonctionnement de notre société. Elles permettent de nous inscrire dans l’histoire et de nourrir un tissu fertile de relations entre les êtres humains et leurs environnements. Pour autant, ces activités sont largement dénigrées (la preuve, elles sont très mal payées, voire pas du tout) pour ne pas...
Par Didier Bonny, co-président des Verts Ville de Genève et candidat au Conseil national. Ce texte est paru le 24 mars 2019 dans le blog de la Tribune de Genève. 
Faut-il lancer un référendum suite à l’acceptation par le Grand Conseil d’un crédit d’étude de 6,3 millions pour le serpent de mer genevois que représente la traversée du lac ? Faut-il combattre une loi qui découle logiquement du vote du peuple de juin 2016 acceptant à plus de 60% le principe d’une traversée du lac ?
Ne serait-ce pas être mauvais joueur que de mettre les bâtons dans les roues (des voitures principalement) de la volonté du peuple ? Lancer un référendum pour « seulement » 6,3 millions, est-ce bien raisonnable ? Ça demande de l’énergie pour récolter les signatures et des moyens financiers pour un résultat qui est loin d’être gagné d’avance et qui pourrait même se retourner contre les opposants en cas de plébiscite dans les urnes de ce crédit...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss