Accueil » Nos idées

Tribune libre

Tribune libre

La parole aux Vert-e-s!

mardi, 07 janvier 2020 10:37

La haine n'est pas une option

Par Didier Bonny, co-président des Vert.e.s Ville de Genève et co-président de la Fédération romande des associations LGBTIQ
Malgré des avancées en matière de droits pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT), la Suisse occupe la 27e place (sur 49) dans le classement des pays européens en matière de droits LGBT.
Ce classement peu flatteur est dû, notamment, au fait que le mariage civil pour toutes et tous n’existe toujours pas en Suisse et que les personnes LGBT ne sont pas protégées par la loi contre les discriminations et les appels à la haine.
Concernant ce point, le peuple suisse est appelé à voter le 9 février sur l’extension de la norme pénale aux actes homophobes. Depuis 1995, l’article 261 bis du Code pénal protège des groupes de la population contre les appels publics à la haine et à la discrimination sur la base de leur religion, de leur race ou de leur ethnie, des populations qui sont régulièrement la cible de diffamation...
Par Frédérique Perler et Alfonso Gomez, candidat.e.s au Conseil administratif en Ville de Genève
Chères et chers Vert.e.s,
A peine le chapitre des élections nationales s’est-il refermé, que s’ouvre celui des élections municipales 2020. Cette nouvelle année électorale se présente sous les meilleurs auspices : les Vert.e.s, portés par leurs succès aux élections cantonales de 2018, puis des nationales en 2019, la vague verte pourrait se transformer en véritable lame de fond pour les municipales du printemps prochain.
Ces succès sont les fruits de l’engagement dans la durée de nos militant.e.s et de nos élu.e.s ; désormais, les Vert.e.s sont devenu.e.s incontournables.
Pour répondre aux défis de l’urgence climatique au niveau communal, nos valeurs d’écologie, d’égalité et d’ouverture doivent pouvoir se concrétiser dans chacune des politiques publiques menées à ce niveau.
Avec un nombre record de quelques 190 candidat.e.s Vert.e.s qui se présentent...
La dernière Assemblée des délégué.e.s des Vert.e.s a approuvé à l’unanimité l’extension de l’art. 261bis du Code pénal aux propos et actes bi- et homophobes, soumise au vote le 9 février 2020. Preuve que cette lutte fait partie de l’ADN des Vert.e.s.
Mais au-delà du symbole, soulignons les conséquences de l’approbation de ce texte par le peuple :
Des actes et propos homo et biphobes susceptibles d’être dénoncés et pénalisés ; un progrès notable ! L’extension à la bi- et l’homophobie du mandat de la Commission fédérale contre le racisme et du Service fédéral de lutte contre le racisme, ou la création d’entité parallèles propres (avec, à la clé, des subventions aux cantons). Les mêmes effets que ceux ayant suivi l’adoption de la norme pénale antiraciste, mais appliqués à l’homo et la biphobie : l’établissement de centres d’écoute pour les victimes d’actes ou propos homo- ou biphobes, etc. Une...
mardi, 03 décembre 2019 09:12

Un grand merci Delphine!

Par Nicolas Walder, président des Vert.e.s genevois.e.s
Chère Delphine,
Les Vert.e.s genevois.e.s peuvent te dire un grand merci pour ton enthousiasme et ton investissement au service de notre parti durant ces huit années que tu auras passées au secrétariat général.
Notre parti peut t’être reconnaissant pour ton engagement et ta force de travail. En tant que responsable de campagnes et de communication puis secrétaire et co-secrétaire générale, tu n’as jamais compté tes heures et ton implication dans le parti. Mais c’est surtout grâce à ton intelligence et ton professionnalisme que notre parti aura ces dernières années pu compter sur un secrétariat toujours capable de proposer des solutions et porter des actions fortes, y compris durant les années de « vaches maigres ». Le duo que tu formais jusqu’à récemment avec Léo était à cet effet d’une efficacité redoutable !
Si on te doit une fière chandelle, c’est aussi parce que tu auras, par tes...
Par Antonio Hodgers, Président du Conseil d'Etat et Conseiller d'Etat en charge du département du territoire (DT)
Chère Verte, cher Vert,
J'ai pris la décision de refuser temporairement les dérogations à l'article 59 alinéa 4 de la LCI permettant de densifier la zone 5 (villas) au-delà de la norme ordinaire.
Cette densification échappe à quasi tout contrôle. Il en résulte un tapis de maisons collées les unes des autres qui empêche les cheminements piétons et les couloirs de biodiversité. Avec deux voitures par ménage, ce type d'habitat est par ailleurs très impactant pour la pollution atmosphérique. Il ne participe pas non plus à l'effort financier pour l'équipement des quartiers. En résumé, un frein devait être donné à ce modèle de mal-développement. Le temps notamment pour les communes d'établir leur stratégie de planification pour ces zones.
Mais ce faisant, j'ai voulu aussi entendre la part grandissante de la population pour qui le développement va trop...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss