Accueil » Nos idées

Tribune libre

Tribune libre

La parole aux Vert-e-s!

Chère amie, cher ami,
C’est la dernière ligne droite ! Le 1er tour des élections cantonales 2018 aura lieu ce dimanche 15 avril: un moment décisif pour la politique genevoise et notre parti.
A l’heure actuelle, seul-e-s 16,2% des citoyen-ne-s du canton de Genève ont voté. N’hésitez pas à lancer un petit coup de fil, envoyer un sms/WhatsApp ou faire un post sur les réseaux sociaux (avec par exemple une petite photo de votre bulletin de vote) pour inviter vos ami-e-s, famille, voisin-ne-s, collègues, réseaux associatifs et sportifs, etc. à voter la liste n° 2 Les Verts au Grand Conseil et au Conseil d’Etat !
Pour rappel, vous pouvez mettre votre enveloppe de vote dans une boîte aux lettres de la Poste jusqu’à ce jeudi 12 avril, avant la levée de la boîte, ou la glisser dans la boîte aux lettre du Service des votation (route des Acacias 25, 1227 Les Acacias) avant ce samedi 14 avril 12h et last but not least vous rendre dans votre local de vote ce dimanche 15 avril,...
Par Delphine Klopfenstein Broggini, Députée et candidate au Grand Conseil. Article paru dans son blog sur Le Temps. 
Depuis 1981, sous l’égide de l’article 8 de la Constitution fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes, le droit suisse a été régulièrement modifié pour corriger d’importantes inégalités. Ces avancées montrent l’ampleur du chemin parcouru. Mais la route est longue et encore largement semée d’obstacles. Valoriser la place des femmes dans la société ou dans le monde politique en particulier n’est pas un acte acquis.
Elles sont en moyenne 27,4% à siéger dans un législatif cantonal en Suisse et elles étaient 24% à siéger au Grand Conseil genevois lors de la dernière élection en 2013. La proportion est encore plus faible dans les exécutifs, où les femmes doivent par ailleurs se battre pour y maintenir leur place. Le cas des Conseillères d’Etat genevoises, ces dix dernières années est éloquent : toutes, tous partis confondus, ont...
vendredi, 06 avril 2018 10:43

La métamorphose de l’autorité

Par Antonio Hodgers, candidat au Conseil d'Etat. Article "Fleur dans les pavés?" paru dans la Tribune de Genève le 4 avril 2018
Mai 68 a surtout été un moment de liberté et d’émancipation morale contre une société patriarcale et socialement contrôlante, mais aussi très hiérarchisée et masculine dans ses rapports professionnels. 1968 fut aussi la fête d’une jeunesse qui voulait vivre avec son époque, pour qui la liberté était plus importante que l’autorité, d’une société qu’il fallait changer d’urgence. Ces changements sont aujourd’hui perceptibles mais pas encore satisfaisants.
L’émancipation de la femme a certes progressé, notamment sur le plan légal, mais n’est dans les faits pas atteinte. La parole libérée par l’affaire Weinstein est salutaire, y compris dans son rappel que le sujet n’est de loin pas clos. Elle contribue ainsi à redéfinir ce qui relève des rapports professionnels et ce qui relève des rapports de séduction, dans une logique de...
Nos 3 candidats à l’élection du Conseil d’Etat ont répondu 5 questions du journal Le Courrier, particulièrement relevantes et essentielles pour l’avenir de la population de notre canton: emploi, logement et aménagement du territoire, coûts de la santé, mobilité et services publics.... tout y est passé! Découvrez leurs réponses ci-dessous. 1. Genève est attractive, elle crée de l’emploi, mais aussi des nuisances (chômage, pollution, densification). Quelle politique économique et fiscale préconisez-vous pour Genève? Antonio Hodgers: Je préconise que notre politique économique et fiscale soit supportable d’un point de vue des infrastructures, de l’environnement et de l’aménagement du territoire au sens large. Il faut préserver les emplois actuels du canton, et encourager une économie plutôt locale et de proximité qui n’est pas assez valorisée comme source de richesse. Marjorie de Chastonay: Il est essentiel d’adapter la promotion...
Par Marjorie de Chastonay, candidate au Conseil d'Etat. Article "L'Invité-e" paru dans la Tribune de Genève le 28 mars 2018
Née en 1975, j'ai sans aucun doute bénéficié des effets de Mai 68 par le biais d'une éducation empreinte de liberté et d'indépendance grâce à une mère féministe, sans toutefois être militante, qui m'a inculqué le courage et la détermination.
De cette période qui a construit la femme que je suis aujourd'hui, j'ai gardé, chevillée au corps, une capacité de regard acéré sur ce qui m'entoure et donc de son corollaire : un sentiment d'indignation permanente.
Je dois sans doute au regretté Stéphane Hessel, ancien diplomate, ambassadeur, résistant et écrivain et à son petit opuscule "Indignez-vous !" publié en 2010, l'intégration du mot indignation dans mon vocabulaire quotidien.
Oui je suis indignée qu'à Genève, on ne puisse plus se déplacer en vélo ou à pied sans risquer sa vie et que l'on conseille aux personnes âgées et aux enfants en bas âge de rester enfermés lors...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CCP 12-1262-9
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss