Accueil » Nos idées

Tribune libre

Tribune libre

La parole aux Vert-e-s!

Par Anne Bonvin Bonfanti, Présidente du Forum des sections des Vert.e.s genevois.e.s.
Chères Vert.e.s,
Durant ces cinq dernières années, les élu.e.s du parti dans les communes n’ont pas chômé ! Nos représentant.e.s dans les Conseils municipaux ont présenté et défendu de nombreux textes pour améliorer la mobilité douce, réduire l’usage du plastique, lutter contre les inégalités ou encore favoriser la nature en ville.
Nos élu.e.s dans des exécutifs communaux ont, de leur côté, fait preuve de créativité et de persévérance en initiant des démarches zéro déchets, en construisant des éco-quartiers, en se passant de produits chimiques dans la gestion des espaces verts ou encore en innovant dans le domaine social. Merci infiniment à tout.e.s celles et ceux qui se sont engagé.e.s afin de faire avancer les idées vertes et ainsi améliorer le quotidien de leurs communier.ère.s. Si nos récents résultats sont aussi spectaculaires, c’est en partie grâce à elles...
lundi, 03 février 2020 13:33

Notre maison brûle!: Il est temps d'agir

Par Léo Kaneman, membre des Vert.e.s genevois.e.s. Ce texte est paru dans l'édition du 20 janvier du journal Le Temps. 
Pour la première fois depuis des siècles, l’humanité est face à un danger d’une envergure similaire à celle d’une guerre mondiale. Le réchauffement du climat, la température moyenne du globe a déjà gagné environ 1 °C, entraînant, à l'exemple du brasier australien, une multiplication de catastrophes climatiques, très préoccupantes.
Que faire face au néolibéralisme fasciné par la force du marché ? Que faire pour ne pas se complaire dans le désespoir? Devant ce péril, la désobéissance civile et les révoltes des nouvelles générations, ainsi que les dernières élections fédérales en Suisse et européennes ont démontré que les citoyens sont de plus en plus nombreux à se préoccuper du dérèglement climatique et nous redonnent un certain espoir. Mais trop souvent ces luttes: éco-citoyenneté, alerte des scientifiques,...
Par Delphine Klopfenstein Broggini, conseillère nationale
On a certainement de la peine à le croire et pourtant. Pointer du doigt une population, discriminer une communauté ou inciter à la haine et au dénigrement d’une personne du fait de son orientation sexuelle sont autant d’attitudes qui existent toujours. Ces comportements n’ont pas leur place dans la société et il est essentiel de le rappeler, de le marteler et plus encore, de l’inscrire dans la loi. C’est notre devoir le 9 février prochain !
Il existe aujourd’hui un vide juridique dans la répression des incitations à la haine basées sur l’orientation sexuelle. Ce qui signifie qu’actuellement, toute personne qui se rend coupable de diffamation contre des personnes homosexuelles, lesbiennes ou bisexuelles, ne peut être poursuivie par la justice. Cette lacune doit être comblée sans attendre.
Compléter la disposition actuelle du code pénal et étendre la lutte contre la discrimination raciale à la lutte...
Par Lisa Mazzone, Conseillère aux Etats
En 2014, les citoyennes et citoyens ont dit non à 3 milliards pour des avions de combat. Devant ce scrutin, que font le Conseil fédéral et la majorité parlementaire ? Ils remettent le couvert avec des avions à 6 milliards! A croire que le message n’est pas arrivé jusqu’à la tête de l’armée.
Si le scénario d’une guerre aérienne est, de l’aveu même du Conseil fédéral, toujours aussi peu probable pour la Suisse, l’urgence climatique, elle, s’est accélérée. Elle bouleverse notre quotidien et entraîne des catastrophes aux coûts humains et matériels considérables. C’est pour contrer cette menace réelle qu’il faut investir plusieurs milliards de francs, et non pour un scénario imaginaire. La Suisse, pays neutre et entouré de pays amis, ne mène pas d’offensives à l’étranger. Aussi, son invasion par les airs n’est pas plausible. Et, dans le cas hautement hypothétique où une armée étrangère réussissait...
mercredi, 22 janvier 2020 14:26

Oui aux déclassements à Meyrin et Vernier

Par François Lefort, député, qui soutient le OUI aux déclassements situé à Meyrin et Vernier soumis en votation le 9 février 2020. La réponse de Pierre Eckert, député, est à découvrir ICI. 
Ces deux modifications de zone ne sont pas proposées par hasard. Il y a un contexte et une histoire. Le contexte c’est le plan directeur cantonal 2030 adopté en 2013 par la majorité des partis et en tous cas par les partis gouvernementaux. Ce PDC 2030 c’est le guide de l’aménagement du canton, c’est un consensus sur où et comment développer en réponse aux besoins de la population. Quel est le principal besoin de la population du canton, c’est sans aucun doute le logement. La population a besoin de se loger et de loger à des loyers abordables. Ce que propose dans les grandes lignes le PDC2030, c’est de répondre à cette demande mais surtout à rattraper le retard accumulé dans les années 1990 2010. Cette période a vu 75 000 Suisses s’établir en France voisine, officiellement comme...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss