Accueil » Nos idées

Tribune libre

Tribune libre

La parole aux Vert-e-s!

Durant la crise du Covid-19, nous avons demandé à des artistes genevois.e.s d’illustrer avec humour les grands projets Verts pour une société plus résiliente. Aujourd’hui #7: PIERRE WAZEM !
Répondre à l’urgence climatique par un geste simple et efficace? Baissons nos chauffages en hiver! La consommation énergétique des bâtiments représente près d’1/4 des émissions de carbone du canton de Genève. 15 mai, jour de grève du climat, restons pleinement mobilisé.e.s pour atteindre l’objectif de -60% des émissions d’ici à 2030! Réduire notre dépendance aux énergies fossiles, rénover massivement le parc immobilier, promouvoir les économies d’énergie et les énergies renouvelables: voici des mesures concrètes pour réduire l’empreinte carbone de notre canton et relever les défis climatiques actuels! 
Engagez-vous à nos côtés pour répondre à l’urgence climatique, sociale et sanitaire, aujourd’hui comme demain!
Une expo-vente de tous les dessins...
jeudi, 14 mai 2020 17:55

Solidarité avec l'Appel du 4 mai!

Suite aux interventions policières parfois violentes pour interrompre les actions de l'Appel du 4 mai, Paloma Tschudi, députée Verte et commissaire à la judiciaire, a posé les questions suivantes au département de la sécurité, de l'emploi et de la santé (DSES). Les Vert.e.s genevois.e.s attendent avec impatience les réponses à ces questions.
Depuis lundi 4 mai, des citoyen.ne.s se mobilisent quotidiennement pour une noble cause : elles et ils demandent un redémarrage «post-Covid-19» plus local, humaniste, social et écologique. Pour ce faire, chaque midi, elles et ils se placent dans l’espace public et dessinent un cadre de 4m2 à la craie autour de leurs pieds, par souci de se mobiliser dans le respect des prescriptions sanitaires. Ces personnes sont peu nombreuses (à peine plus que les 5 personnes admises actuellement), silencieuses et leur action ne dure que 15 minutes.
Or, depuis le début du mouvement, la police genevoise intervient systématiquement pour les...
Par Delphine Klopfenstein Broggini, conseillère nationale. Ce texte est paru dans le journal GHI le 11 mai 2020. 
L’Office fédéral de l’environnement indiquait dans un récent communiqué que la Suisse manquera son objectif climatique national en matière d’émission de CO2 et que le secteur des transports était le plus mauvais élève. Alors que le Covid-19 a brusquement freiné l’utilisation des transports publics, fragilisant les bus, les trams et autres trains, le vélo et la marche pourraient bien devenir les héros de la crise! Ces deux moyens de transport, individuels par excellence, et pourtant solidaires du climat, représentent l’une des alternatives les plus hygiéniques de se déplacer, respectant la distanciation physique et luttant contre la congestion du trafic motorisé.
De nombreuses villes en Europe ont choisi de leur dérouler un tapis rouge. Lyon est en train de convertir 160 kilomètres de chaussées en pistes cyclables et autres cheminements...
Discours de Paloma Tschudi, député verte au Grand Conseil, lors de la discussion sur le PL12705
Personne ne sera surpris d’apprendre que le groupe vert s’oppose farouchement à ce projet de loi.   Permettez-moi, tout d’abord, de souligner qu’il ne s’agit pas ici d’idéologie mais de simple bon sens – pour reprendre les termes du conseiller d’Etat, Serge Dal Busco. Si la crise que nous traversons actuellement, nous a bien démontré quelque chose, c’est l’importance de mettre en place une économie locale et responsable et de ne plus négliger les questions sanitaires, d’où l’importance de remettre la santé publique au cœur des politiques publiques.   16'800'000 frs qui pourraient être octroyés en prêt à notre économie locale, l’économie du futur : 16’800`000 frs en prêt aux étudiantes qui servent, chaque année au mois de mars, d’appâts à côté d’une voiture pour financer leurs études. 16'800'000 frs en prêt à...
Par Isabelle Pasquier-Eichenberger, conseillère nationale. Cette tribune libre fait suite à la communication du Conseil d’Etat 11 mai 2020 sur le transport du chlore. .
En réponse à notre motion « pour une estimation plus juste des coûts induits par le transport du chlore », le Conseil d’Etat a communiqué hier les conséquences qu’auraient la libération accidentelle de chlore. Les accidents simulés pourraient provoquer de 100 à 300 morts, entre 1000 et 3000 blessés ainsi que l’évacuation de plusieurs milliers de personnes. Pour rappel, le chlore est létal dans un rayon de près de 2 kilomètres.
« Les dommages matériels, y compris les pertes économiques, se chiffreraient en plusieurs dizaines de millions de francs » indique-t-il, sans compter les frais d’intervention, la prise en charge des victimes et la remise en état des infrastructures et l’impact sur l’environnement. Le Conseil d’Etat indique que « la Confédération les...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss