Accueil » Nos idées

Tribune libre

Tribune libre

La parole aux Vert-e-s!

Un chiffre : 26, c’est le nombre de femmes élues au Grand Conseil genevois en 2013, soit à peine plus du quart de notre Parlement. Moins encore qu’en 2005 où elles n’étaient déjà que 31. A titre de comparaison, la Suède frise la parité avec ses 43.6% de femmes élues, sans parler du Rwanda où plus de 60% de femmes occupent le Parlement[1] . Cherchez l’erreur !
Moins nombreuses que les hommes sur les listes, les femmes restent désespérément sous-représentées dans les élections genevoises. Il convient alors de modifier cette situation et les partis ont un rôle fondamental à jouer. Parmi les étapes obligées pour améliorer ce score déplorable, la composition des listes est déterminante.
A moins de six mois des élections cantonales, alors que les partis politiques du bout du lac se mettent en ordre de marche pour renouveler les autorités législatives et exécutives, le signal est mauvais. Sur les listes du PLR et du PDC, les femmes représentent moins d’un tiers des...
La droite a voté en 2010 une modification du droit fédéral imposant aux caisses de pensions publiques des augmentations massives de leur capital. Bien qu’inutile, cette mesure coûte des milliards. Aveuglé par ses préjugés contre la fonction publique, la droite a contraint les caisses publiques à capitaliser à hauteur de 80% de leurs engagements au moment même où l’on peut douter de la rentabilité et de la stabilité des marchés financiers.
Puisqu’il faut dépenser des milliards pour équilibrer la Caisse de Pension de l’Etat de Genève (CPEG), l’ASLOCA et le CARTEL se sont mis ensemble afin de sauvegarder les retraites des affilié-e-s à la CPEG et afin de construire du logement abordable via la cession de terrains constructibles notamment sur le quartier de Prailles-Acacias-Vernets (PAV).
Avec cette initiative, que les Verts soutiennent, les citoyen-ne-s pourront non seulement garantir des rendements stables sur le long terme à la CPEG, mais en plus, les locataires seront...
Par Frédérique Perler, Vice-Présidente des Verts genevois et Députée
Chaque année, c’est le coup d’assommoir habituel : l’annonce de l’augmentation des primes d’assurance maladie. Et chaque année, la révolte gronde au sein de la population.
Aujourd’hui, de nombreux s assuré-e-s ne peuvent tout simplement plus se résigner face à ces augmentations constantes, parce qu’ils ne peuvent plus rogner sur leurs budgets jusqu’à l’os, parce ce que la pression des primes est devenue si insupportable que leur pouvoir d’achat en est réduit à sa portion congrue, malgré les subsides à l’assurance-maladie désormais insuffisants pour soulager les ménages en difficulté.
Jusqu’ici, les actions politiques à tous les niveaux ont échouées pour tenter d’y remédier telles que les initiatives populaires Caisse maladie unique et Caisse publique.
Notre système de santé est devenu ingérable, et des réformes structurelles sont indispensables. En attendant, les...
Par Delphine Klopfenstein Broggini, Députée
Le glyphosate est l’un des herbicides les plus vendus en Suisse. Sa popularité est liée à sa capacité de destruction totale : un simple épandage suffit à éliminer toutes les plantes visées. La polémique grandit autour de l’usage de ce produit. Et pour cause, le Centre international de recherche sur le cancer de l’OMS l’a qualifié de « cancérogène probable » et la consommation régulière de cet herbicide dans nos aliments nous exposerait  à des effets cumulatifs et chroniques.
Malgré les risques et sous l’effet d’études scientifiques probablement biaisées par la multinationale Monsanto, l’interdiction du glyphosate en Suisse n'est pas à l'ordre du jour. L'Office fédéral de l'agriculture l'a asséné début septembre en présentant son plan d'action pour réduire les pesticides.
Pourtant une part grandissante de l’opinion publique prend conscience des dangers encourus et attend du législateur...
Par Nicolas Walder, Président des Verts genevois
Grâce à la détermination du groupe Verts et associatifs, le droit à un environnement sain fait désormais partie de notre constitution. Et pourtant, depuis 2012, année de son adoption, trop peu a été entrepris pour réduire les pollutions à Genève. Et ce en dépit des quelques 3000 morts prématurées et 4 milliards de dépenses pour notre santé, liés à la seule pollution de l’air en Suisse.
Fort de ce constat, plusieurs membres des Verts ont contribué à soumettre un texte d’initiative enthousiasmant qui a été plébiscité lors de notre AG du 5 octobre dernier.
Ce texte imposera au gouvernement de collecter et transmettre régulièrement des informations aux habitant-e-s sur les niveaux de pollution et les dangers encourus dans leurs quartiers, y compris à proximité de l’aéroport.
L’initiative obligera également les autorités à prendre des mesures concrètes pour réduire le niveau de pollutions atmosphérique et...

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CH15 0839 0034 9879 1000 6
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss