Accueil » Nos idées » Tribune libre
lundi, 07 janvier 2019 09:42

Taxer les billets d’avion, le moment ou jamais

Par Didier Bonny, co-président des Verts Ville de Genève et candidat au Conseil national

Le peuple suisse est plus raisonnable que ses élu.e.s ! Un sondage publié dans la SonntagZeitung le 30 décembre dernier révèle que près de 70% des Suisses seraient favorables à une taxe sur les billets d’avion d’un montant de 12 à 50 francs. Ce n’est à vrai dire pas une surprise, car un sondage paru au moins d’août allait exactement dans le même sens.

Ce soutien populaire supposé n’a toutefois pas été suffisant pour qu’une telle taxe soit votée par le Conseil national le 10 décembre dernier, dans le cadre de la loi sur le CO2, puisqu’elle a été refusée par 93 voix contre 88. Pourtant, le trafic aérien est responsable de 18% de l’impact climatique causé par l’homme et il est en pleine croissance en Suisse (+6 % de passagers par an et les distances ont presque doublé en cinq ans).

Il est donc urgent de limiter cet impact dans le cadre de la sauvegarde du climat en mettant en œuvre des mesures concrètes. Une taxe sur les billets d’avion, dont les recettes seraient utilisées pour des projets en lien avec la protection de l’environnement, en fait partie. Rappelons que les transports aériens ne sont assujettis ni à la taxe sur les huiles minérales, ni à la TVA et que les pays voisins de la Suisse l’ont déjà introduite.

Est-il normal qu’un trajet Genève-Paris en avion, dont les émissions de CO2 correspondent à 269 kg par personne, soit la plupart du temps moins cher qu’un billet de train pour le même trajet dont les émissions de CO2 correspondent à 17kg par personne ? Poser la question, c’est y répondre !

Mais tout n’est pas perdu, puisque c’est au tour du Conseil des Etats de se pencher sur la loi sur le CO2. Dans le cadre des débats sur cette loi, une proposition de taxe environnementale sur les billets d’avion pourrait avoir une chance d’être acceptée, le poids du PLR et de l’UDC, pour lesquels la sauvegarde du climat est le cadet de leur souci, étant moins important qu’au Conseil national. Et si tel ne devait pas être le cas, les Verts lanceront alors une initiative dans ce sens.

Les Verts genevois ?

Écologiquement cohérents, socialement engagés, globalement solidaires.

Lire la suite

Recevoir la newsletter ?

Nous contacter ?

14, rue des Voisins
case postale 345 - 1211 Genève 4

Tél. +41 22 800 38 48
E-mail : info(at)verts-ge.ch
CCP 12-1262-9
Parti écologiste genevois (Les Verts)
Formulaire email et plan d'accès

Rester connecté-e !

facebooktwitteryoutubeinstagramrss